Du 25 au 30 juin, les catégories mode, joaillerie, design, photographie, Art nouveau, peinture et sculpture seront réunies sous le marteau de Koller avec des catalogues tous plus impressionnants les uns que les autres. Découvrez avec nous le calendrier chargé de cette fin de saison ainsi que nos lots préférés !

Lundi 25 juin : Mode & Vintage

À 14h, les créations des plus grands designers de mode se succéderont en salle des ventes, avec parmi eux Hermès, Céline Paris, Christian Lacroix, Chanel et une remarquable sélection réalisée par l’atelier Versace.

Nos lots préférés : Cette élégante robe longue en laine signée Givenchy, dont l’estimation avoisine les 300 euros, est embellie de clous dorés en bas du jupon ainsi que sur les manches et comporte une petite ceinture à la taille. Elle provient de la Givenchy Nouvelle Boutique.

Cette petite trousse de toilette Céline Paris est offerte pour un prix de départ de 500 euros. La structure de cuir est agrémentée de pans de textiles à motifs et se ferme grâce à deux petites serrures dorées sur le dessus.

Mercredi 27 juin : Joaillerie

Si aucun lot ne vous a convaincu lors de la première vente, il y aura davantage d’accessoires à saisir lors de cette vente de bijoux. Diamants, saphirs, turquoises et autres pierres précieuses seront disséminés dans la sélection extensive de bagues, broches, colliers et boucles d’oreilles aux estimation plus qu’abordables.

Nos lots préférés : Notre cœur a penché pour les superbes créations du joaillier grec Ilias Lalaounis. En 1969, l’orfèvre créé sa firme et en 2001, son œuvre compte plus de 18 000 bijoux et micro-sculptures appartenant à 50 collections différentes. Son travail a été majoritairement inspiré de la Grèce ancienne. En 1994, il ouvre son propre musée à Athènes, le Ilias Lalaounis Jewelry Museum. L’estimation de ces quatre pièces varie de 3 750 à 7 500 euros.

Ilias Lalaounis : parure, parure en sodalite, bracelet, manchette, images ©Koller Ilias Lalaounis : parure, parure en sodalite, bracelet, manchette, images ©Koller

Mercredi 27 juin : Montres-bracelets et montres de poche

Le même jour à 17h, ce sont les grandes marques de l’horlogerie qui entrent en scène. Audemars Piguet, Rolex, Patek, pour n’en citer que quelques-un, viendront ponctuer cette vente de 92 lots.

Notre lot préféré : C’est donc Philippe Patek et cette incroyable Nautilus de 1995 qui a retenu notre attention. Cette référence 3800 dotée d’un mouvement automatique et d’un calibre 330 SC sera présentée à la vente pour un prix de départ de 12 500 euros.

Philippe Patek, montre Nautilus Ref.

Jeudi 28 juin : Design

On enchaîne avec 180 pièces de design regroupant les plus grands créateurs et architectes des quatre coins du globe. À la différence de certaines ventes de design ne présentant que du mobilier, nous trouverons chez Koller des céramiques, du verre et même de l’argenterie.

Notre lot préféré : Cette extraordinaire lampe signée Jacques Le Chevalier et René Koechlin a été conçue vers 1928. Le modèle est intitulé « No.37 » et comporte une structure en bakélite, ébonite et aluminium. Les panneaux circulaires apposés sur un socle ouvert se chevauchent pour donner un aspect morcelé et recomposé. L’estimation est comprise entre 12 500 et 16 600 euros.

Jeudi 28 juin : Photographie

Découvrez une sélection éclectique de photographies historiques, de portraits, de paysages et même de photo de la NASA. Le coup d’envoi sera donné à 14h.

Notre lot préféré : Deux exemplaires de cette photographie originale datant de 1950 -1960 seront disponibles. On reconnaît l’artiste et sculpteur Alberto Giacometti, ici debout dans son studio, le regard détourné de l’objectif. Des ébauches de sculptures aux lignes filiformes l’entourent.

Vendredi 29 juin : Art déco et Art nouveau

Le jour suivant à 10h, une merveilleuse sélection d’ornements et d’objets d’art datant des périodes de l’Art déco et de l’Art nouveau sera mise à l’honneur.

Nos lots préférés : La lampe de table d’Albert Cheuret en bronze doré et albâtre sculpté, estimée entre 2 500 et 3 300 euros, est un modèle conçu vers 1920. Sa base se démantèle en trois tiges dorées et se terminent par des abat-jours tulipes blancs.

Également à noter, ce vase d’Henriette Marty Limoges en laiton et cuivre émaillé présente un décor aux formes géométriques de couleurs vives. Le modèle, conçu vers 1930, est estimé entre 2 300 et 2 900 euros.

Vendredi 29 juin : Art Suisse / Tableaux impressionnistes et modernes

Place au domaine de l’art avec deux vacations qui présenteront dans un premier temps des œuvres d’artistes suisses, dans un second temps des peintres internationaux.

Nos lots préférés : Difficile de passer à côté des cinq chefs-d’œuvre de Kees Van Dongen, dont les estimations commencent à 83 000 euros, pour atteindre les 1,6 million pour la plus chère. La toile « Rouge et Jaune (L’Égyptienne) » date de 1910-1911 et provient d’une collection particulière, l’œuvre est resté dans la descendance d’une famille suisse jusqu’à ce jour. Cette huile sur toile a été exposée majoritairement à Paris et compte de nombreux extraits de littérature.

Samedi 30 juin : Estampes & Multiples

Au sein du catalogue de la vente du 30 juin, on note simplement la présence d’une exceptionnelle gravure sur bois colorée signée au verso par l’artiste Franz Gertsch. L’œuvre estimée entre 100 000 et 150 000 euros, a appartenu à un seul collectionneur privé avant d’entrer en salle des ventes chez Koller.

Samedi 30 juin : Post-War & Contemporain

On termine notre tour de calendrier avec la vente d’art d’Après-guerre et contemporain. Les œuvres de Tony Cragg, Xia Xiaowan, Johannes Itten ou encore Andy Warhol y seront présentées.

Notre lot préféré : L’œuvre « Kiss #18 » de John Chamberlain ferme notre palmarès. Cette sculpture en métal peint vient également d’une collection privée en Suisse. Son estimation survole les 210 000 – 290 000 euros.

Bien plus de lots sont à découvrir chez Koller au sein des catalogues regroupant près de 2 500 lots. Dix vacations pleines de promesses.

Retrouvez tous les lots de Koller aux enchères sur Barnebys.

Commentaires