Vins Prestigieux & Alcools rares

Les festivités seront lancées le mardi 14 août à 10h30 avec la vacation dédiée aux Vins Prestigieux & Alcools rares. Parmi la sélection, brillamment effectuée par l’expert Pascal Kuzniewski, plusieurs bouteilles provenant de caves privées françaises seront présentées, les domaines bordelais et bourguignons seront honorés par des grands crus classés, tandis que des champagnes de prestige et des vins étrangers viendront ponctuer la vente.

On note la présence d’un exceptionnel Carré d’As Duclot de 16 bouteilles du millésime 2000, qui entrera en salle avec une estimation de 20 000 euros. Les amateurs pourront également mettre la main sur un lot de 12 bouteilles de Cheval Blanc 1990, estimé à 8 000 euros, ou encore 3 bouteilles de Romanée-Conti 2005, 2010 et 2012, au prix de départ de 30 000 euros.

Quant aux spiritueux, cette bouteille de Cognac Rémy Martin Grande Champagne « Louis XIII », conservé dans sa carafe Baccarat DB 8283, passera sous le marteau de Besch Cannes Auction pour 1 300 – 1 500 euros.

Selon le rapport du CVV (Conseil des Ventes Volontaires), la maison de ventes cannoise détient le titre, pour la troisième année consécutive, de leader des ventes aux enchères de vin en France.

Des Impressionnistes aux Modernes

Le 15 août à 14h30, le marteau de Jean-Pierre Besch sera entièrement consacré aux œuvres d’art moderne et impressionniste.

La maison aura l’immense plaisir de présenter aux collectionneurs une pièce digne d’un musée : une sculpture en plâtre réalisée par Auguste Rodin, signée et dédicacée à son ami Claude Monet. Cette épreuve, intitulée « Bacchantes enlacées », provient directement de la famille de Monet et a figuré à la récente exposition « Monet Collectionneur », tenue au Musée Marmottan à Paris en fin d’année dernière. Exécutée entre 1896 et 1900, cette œuvre unique est estimée entre 80 000 et 100 000 euros et fait partie du peu de sculptures que Monet a conservé au sein de sa collection.

Plusieurs travaux sur papier comprenant des portraits et paysages signés de la main de Monet seront dispersés, tout comme cette boîte à peinture, qui selon les membres de sa famille, aurait servi au peintre. Le prix de départ s’élève à 4 000 euros.

De nombreuses œuvres réalisées par les figures majeures de l’art moderne et impressionniste seront également à la portée des collectionneurs. On remarque notamment la présence de peintures signées par Albert Marquet, Bernard Buffet, Armand Guillaumin, ou encore Lucien Pissarro, fils de Camille, qui a tenu à offrir à Monet l’une de ses toiles pour honorer les relations entre la famille Pissarro et le maître.

Maroquinerie et Accessoires de Mode

Le jeudi 16 août, les trois dernières vacations se succéderont et feront défiler les catégories de la maroquinerie, de la bijouterie et de l’horlogerie.

Les plus grandes marques de mode et de haute-couture, telles que Hermès, Céline, Chanel, ou Louis Vuitton, entreront en salle à 11h. Le catalogue comprend bon nombre de pièces de maroquinerie, mais aussi des accessoires de mode et des bijoux vintage conçus par les célèbres maisons de luxe.

Ce sac Hermès « Kelly » de 32 cm est estimé entre 5 000 et 6 000 euros, il se compose de crocodile ébène et comporte un fermoir plaqué or, des clés sous clochette ainsi qu’un cadenas. Un bel objet de collection remarquablement conservé par son ancien propriétaire.

Côté bijoux, on retrouve au sein de la sélection un magnifique sautoir Chanel issu de la collection Automne-Hiver 1984-1985. Le bijou, estimé entre 1 000 et 1 200 euros, est entrecoupé de galets en pâte de verre à l’imitation rubis et émeraude et possède un cabochon aux fins détails en son centre.

Importants bijoux et bijoux d'artistes

Les bijoux d’artistes seront à l’honneur lors de la seconde vacation, qui débutera à 14h avec des pièces d’exception de grands joailliers, comme Boucheron, Lalaounis ou René Boivin.

Pierre Sterlé est un créateur considéré comme l’un des pionniers de la joaillerie moderniste, qui s’est démarqué par son extraordinaire capacité à manipuler le métal comme aucun autre artisan avant lui. Sterlé a puisé son inspiration auprès des artistes qu’il côtoyait, tels que Colette et Jean Cocteau. Cette bague datant de 1956 provient d’une collection privée, ses lignes déstructurées témoignent de l’approche moderniste de Sterlé, qui parvient tout de même à y instaurer un certain équilibre visuel. Ce bijou de platine est orné d’une émeraude et d’un pavage de diamants pesant environ 3 carats. Son estimation survole les 15 000 euros.

Montres modernes et vintage

La session finale mettra l’accent sur les montres modernes et de collection, avec pour lot phare une Rolex Submariner à la provenance toute particulière.

Ce modèle, réalisé en 2009, fait partie d’une édition de 30 exemplaires qui ont été commandés par le Président Jacques Chirac lors de la dissolution du Groupe de Sécurité de la Présidence de la République (G.S.P.R), suite à l’élection de Nicolas Sarkozy.

La particularité de cet exemplaire réside dans le blason du G.S.P.R. en argent et en émail apposé sur le cadran ainsi que l’inscription du numéro de série limitée et des années de vie du groupe. Le fond de boîte, quant à lui, est gravé de l’insigne du groupement. Ce modèle exclusif est documenté dans l’ouvrage de Guido Mondani, son estimation a été fixée entre 70 000 et 72 000 euros.

Inutile de préciser que cette sélection de lots ne représente qu’un petit aperçu du vaste choix qui sera présenté aux collectionneurs lors des cinq vacations. Un rendez-vous sur la Croisette à ne pas manquer.

Plus d’informations sur les ventes sont à retrouver ici.

Découvrez tous les lots de Besch Cannes Auction actuellement aux enchères sur Barnebys ! 

Commentaires