"Tout désir de destruction est aussi un désir de création" : avec cette citation (que Banksy attribue à Picasso mais en réalité par Mikhail Bakounine), l’artiste britannique a résumé sur son compte Instagram ce qui s'était produit chez Sotheby's vendredi dernier, où l’une de ses peintures, après avoir été adjugée pour un montant bien supérieur à son estimation, s’est littéralement autodétruite.

1

Ce n’est pas la première fois que le monde de l’art se fait entourloupé par l’énigme Banksy, bien connu pour ses tromperies et ses « blagues », perpétrées à chaque fois que le marché de l’art baisse sa garde. On se souvient notamment de son stand, installé à la sortie de Central Park à New-York, où plusieurs toiles originales, d’une valeur approximative de 20 000 dollars, sont cédées pour 60 dollars pièce. Les passants qui ont décidé d'acheter sont, sans en avoir la moindre idée, entrés en possession d’œuvres qui atteignent des prix à six chiffres lors de ventes aux enchères.

L'artiste, très populaire parmi les collectionneurs, est revenu sur le devant de la scène avec un coup de maître qui a très vite fait le tour du monde. La peinture Girl With Red Balloon, (figure la plus célèbre de Banksy), estimée entre 200 000 et 300 000 livres, a fait l’objet d’une bataille féroce et a vu sa valeur quadrupler, avant de faire tomber le marteau pour 1,04 million de livres.

Banksy, « Girl with Red Balloon », 2006, image ©Sotheby's Banksy, « Girl with Red Balloon », 2006, image ©Sotheby's

Les applaudissements ont cependant tourné courts lorsque le grand châssis, dans lequel se cachait un hachoir télécommandable, a littéralement coupé le travail en lamelles devant un public abasourdi.

« On dirait que nous venons d'être « Banksiés » », a déclaré Alex Branczik, directeur principal de Sotheby's et responsable de la division Art contemporain en Europe. La maison de ventes aux enchères a déclaré ne pas avoir été informée de ce qui allait se passer, et prévoit de discuter avec l’acheteur malchanceux des mesures à prendre.

Entre samedi et dimanche, Banksy a lui-même relaté l'incident sur ses réseaux sociaux en expliquant qu'il avait créé et inséré dans le cadre, il y a quelques années, une sorte de déchiqueteuse qui pourrait s’activer à distance si le tableau devait être vendu aux enchères.


View this post on Instagram

. "The urge to destroy is also a creative urge" - Picasso

A post shared by Banksy (@banksy) on

Selon les premières estimations, l’œuvre, qui avait presque surpassé le record personnel de l’artiste, vaut maintenant beaucoup plus. Peut-être que l'acheteur, après la première frayeur, sera heureux d'avoir été « Banksié ».

Plusieurs publications britanniques ont également reporté qu’un collectionneur, en possession d’un Bansky original d’une valeur de 40 000 livres, avait découpé sa pièce en lamelles à l’aide d’un couteau, de manière très similaire à Girl With Red Balloon, pensant que son prix décollerait subitement. Résultat des courses : l’œuvre est estimée à moins d’une livre sterling.

Les experts ont averti les collectionneurs, après avoir reçu de nombreux appels pour savoir s’il était recommandé de découper les travaux de l’artiste, de ne surtout pas toucher à leur bien. Une œuvre détruite par quelqu’un d’autre que Banksy est tout simplement détruite.

Sur ce... découvrez toutes les œuvres de Banksy aux enchères sur Barnebys !

Commentaires