Jusqu’à ce lundi 23 avril, les heureux collectionneurs en ligne ont pu se procurer des pièces de mobilier au design fabuleusement extravagant. Des objets tantôt signés par de grands noms du design, tantôt par des créateurs inconnus, qu’importe, l’originalité était toujours au rendez-vous.

Commençons avec cette paire de chaises au design post-moderne, réalisée à l’aide de matériaux industriels. Ces deux assises ont été conçues à la fin des années 1980 par Frans van Praet pour la maison Belgo Chrome. Deux petites merveilles adjugées à 95 euros, une affaire !

Chaises Frans van Praet

Un grand nom du design hongrois a fait quelques sensations. Deux chaises « Wassily B3 » réalisées par Marcel Lajos Breuer ont trouvé acquéreur pour 700 euros. La paire est une édition de 1962 de la maison Gavina. Le modèle est dessiné par Marcel Breuer en 1925-1926 alors qu’il est à la tête de l’atelier de menuiserie du Bauhaus de Dessau. La structure de la chaise est révolutionnaire pour l’époque : le corps est fait de tubes en acier courbés aux lignes simples tandis que l’assisse, dossier et accoudoir sont composés de cuir tendu sur la structure. Wassily Kandisky admirait tellement les formes de la chaise dessinée par Breuer que celui-ci en fabriqua une seconde spécialement pour les appartements de l’artiste. Elle devient célèbre sous le nom de chaise « Wassily  » une dizaine d’années plus tard.

Gauche : Image de représentation, droite : détails du modèle de Catawiki

La palme d’or de l’originalité va à cette chaise longue dont on ne connaît pas d’autres semblables. La structure de la pièce présente des courbes au dessin très artistique, mais s’inspire toutefois du design industriel de par ses matériaux. Cette chaise dont la fonctionnalité n’est pas évidente au premier regard, est une pièce unique mesurant plus d’un mètre cinquante de large que les experts de Catawiki avaient estimé entre 400 et 500 euros.

Chaise longue

Cette étrange table basse est une création d’Eileen Gray datant de 1927. Cette table ajustable à la structure métallique porte le nom de « E1027 », donné par la designer d’après sa maison d’été « E1027 Maison ». La demeure a été construite par Gray pour son employé Jean Badovici et elle-même. Le titre de la maison et de la table n’est pas anodin : il recèle un code. Le E est pour Eileen, 10 pour Jean (10ème lettre de l’alphabet), 2 pour le B de Badovici et le 7 pour le G de Gray. La création est partie pour 475 euros sur Catawiki.

Gauche : Table Eileen Gray, image de représentation, droite : détail du modèle Catawiki Gauche : Table Eileen Gray, image de représentation, droite : détail du modèle Catawiki

C’est une lampe à 4 bras qui clôt notre sélection de curiosités. Le design nous vient de Jean-Louis Domecq, un créateur français né en 1920 qui a fondé la marque de luminaire Jieldé (dont la lampe fait partie). En tant que mécanicien dans les années 1940, son problème principal était le manque de lumière constant. Pour tacler cette difficulté, il dessine une lampe articulée au design robuste qui peut se moduler à volonté et s’adapter à toutes les situations de travail. La structure de la lampe offre de nombreuses possibilités et par la même occasion des « looks » très variés.

Gauche : Lampe Jean-Louis Domecq image de représentation, droite : détail du modèle Catawiki Gauche : Lampe Jean-Louis Domecq image de représentation, droite : détail du modèle Catawiki

La plateforme en ligne Catawiki organise régulièrement des ventes de Design (mobilier et luminaires). Soyez attentifs, peut-être que la prochaine vente vous permettra de trouver la perle (ou chaise) rare.

En attendant, retrouvez tous les objets Catawiki aux enchères sur Barnebys.

Vous avez quelques trésors dans votre grenier ? Découvrez comment vendre vos objets sur Catawiki.

Commentaires