La maison de ventes sud-africaine Art Aspire Auctions présente un mélange intéressant d'oeuvres d'art pour sa prochaine vente au Cap le 25 mars, tenue à Avenue, the V&A Waterfront. Une oeuvre rare de Alexis Preller en taille-douce des années 1970, Gold Angel (Arrêté), se place comme lot phare de la sélection. La pièce fut présentée lors de la dernière exposition de l'artiste à Goodman Gallery.

Parmi d'autres travaux clés de la vente se trouvent deux oeuvres significatives de Preller, The Dance, une pièce expressionniste de ses débuts représentant des figures dansantes dans un intérieur, ainsi qu'une pièce datant du milieu de sa carrière, Vase and head in profile, 1956, convoquant l'un des thèmes récurrents de son corps de travail observé plus tard.

Deux superbes sculptures de petite taille intitulées Figure on Bull et Leopard, par l'artiste Sydney Kumalo, seront également en vente suite au succès réalisé par Aspire en novembre 2017 lors de leur vente à Johannesburg. Le Mythological Rider de Kumalo avait alors atteint un record mondial de R1 932,560.

Cette vente aux enchères a pour but de mettre en avant l'art contemporain, un secteur dans lequel la maison Aspire fait preuve d'une grande expertise et se place continuellement comme leader du marché. La magnifique pièce de l'artiste contemporain Robert Hodgins peut-être perçue comme l'oeuvre la plus significative de ce secteur présente dans la vente. Cette toile de très grande taille fut réalisée entre 1997 et 1998 et l'oeuvre éponyme de son exposition à Goodman Gallery. Night of the Awards est un triptyque mesurant presque 2 mètres par 5 mètres et représente un exemple parfait du talent de Hodgins pour la couleur et la composition.

Il est significatif que certaines des oeuvres phares de la vente proviennent d'artistes émergents en pleine montée, qui par leur travail définissent une nouvelle vague artistique dans la scène sud africaine. Une scène majoritairement concentrée sur les notions de race, genre, identité et politique.

L'une des étoiles montantes de cette nouvelle vague est Athi-Patra Ruga. Cet artiste du Cap travaille la performance et la mise en scène photographique, pratiques dans lesquelles il promulgue un monde idiosyncrasique peuplé de personnages de sa propre création, arborant tous une personnalité humoristique, colorée mais aussi politiquement engagée et sexuellement libérée.

Deux oeuvres stupéfiantes apparaîtront dans la vente: The Night of the Long Knives II (2013), une mise en scène photographique prenant place dans le monde imaginaire de Azania, exposée lors de l'ouverture du prestigieux musée d'art contemporain Zeitz MOCAA au Cap, ainsi qu'une tapisserie également réalisée en 2013, Uzukile the elder. Cette oeuvre nous vient du très récent show de la Fondation Louis Vuitton intitulé Being There, qui met en avant les nouveaux talents d'Afrique du Sud.

Un autre artiste à la pointe de la scène sud africaine sera exposé lors de la vente. L'oeuvre de Mohau Modisakeng, Untitled (Frame XVI), de la série Frames de 2012, met également en scène un personnage. La pièce vient d'une série de tableaux où l'artiste lui-même apparaît, mis en scène dans des 'frames' (cadres) de violence implicites, représentant la situation globale du corps noir.

Dans cette exemple particulier de la série, les œillères suggèrent à la fois violence et contrôle sur le sujet. Dans un autre travail de performance photographique, Passage (2017), commissionné pour la Biennale de Venice de l'an passé, Modisakeng s'exprime sur l'esclavage, le colonialisme et la migration forcée. L'oeuvre fut exposée au Cap en fin d'année dernière et rencontra un franc succès.

La montée de ces artistes, l'urgence et la nécessité de se positionner sur la scène, ainsi que leur intentions politiques en font des bénéficiaires idéaux pour le Aspire Art Auctions Resale Rights (ARR). Dévoué à l'expansion et au développement du marché sud africain, la maison Aspire Art Auction est la première de l'histoire à payer aux artistes vivants leur royalties sur la revente de leur oeuvres. L'initiative est financièrement soutenue par la compagnie en intégralité, et démontre son soutien au marché de l'art africain, et particulièrement aux artistes d'Afrique du Sud.

L'intention de la maison Aspire derrière ce schéma est s'assurer au développement du marché de l'industrie de l'art en contribuant au développement durable de ses acteurs et des professionnels qui ont fait du marché ce qu'il est aujourd'hui. Tout en bénéficiant aux artistes vivants, le ARR construit un marché pour le futur, et soutient les artistes comme Modisakeng et Ruga à voir le bénéfice de leurs réputations grandissantes.

La maison Aspire a, jusqu'à aujourd'hui, touché les royalties de 80 artistes sud africains à travers leurs ventes. La vente à venir au Cap ne fait pas exception à leur mission, et se concentre sur l'art contemporain dont les artistes locaux pourront bénéficier.

Découvrez tous les lots de la vente de Aspire Art Auctions ici!

Commentaires