Enchères : la bande dessinée franco-belge fait son petit effet

Si les ventes aux enchères dédiées à l’univers de la bande dessinée sont assez fréquentes, ce n’est pas toujours le cas des tomes de grande valeur. Mais que les collectionneurs se rassurent, à en croire les résultats des dernières ventes spécialisées, la pièce manquante n’est peut-être pas bien loin…

Enchères : la bande dessinée franco-belge fait son petit effet

Fan des Histoires de l’Oncle Paul ? La série emblématique, fondée en 1951 par le scénariste belge Jean-Michel Charlier, est constituée de courts récits de 4 à 6 planches relatant des faits historiques. Les Histoires de l’Oncle Paul apparaissent pour la première fois dans Le Journal de Spirou, avant d’être publiée par Dupuis sous forme d’une série d’albums. La publication du premier épisode, Cap plein sud, remonte au 1er février 1951. Édité par Dupuis et signé, comme pour les autres numéros, par un collectif d’auteurs, ce tome rarissime de 1955 intitulé Chasseurs de Tombeaux s’est envolé pour 360 euros chez Catawiki.

Difficile de parler de BD sans mentionner les légendaires personnages Spirou et Fantasio, héros de l’une des bandes dessinées franco-belges les plus populaires de l’histoire, au même titre que Tintin ou Astérix. Leurs aventures, mêlant l’humour et le fantastique, ont été relatées pour la première fois en 1938 dans Le Journal de Spirou. Les deux compagnons font partie des rares personnages de la bande dessinée à appartenir à leur éditeur, et non à un seul auteur. Au fil du temps, la maison d’édition a donc fait appel à plusieurs dessinateurs afin de faire durer leurs aventures (le plus connu étant André Franquin). Le dictateur et le champignon, vendu chez Catawiki, est une édition originale belge de 1956 signée Franquin, qui a fait grimpé les enchères jusqu’à 910 euros !

Johan et Pirlouit, La Flèche Noire, 1957
Johan et Pirlouit, La Flèche Noire, 1957

Cette édition originale de La Flèche Noire de 1957 est l’un des tomes de la série Johan et Pirlouit, édité par Dupuis bien sûr, et signé par Peyo. L’intrépide écuyer Johan et son compère Pirlouit sont deux personnages vivant au Moyen-âge, en tant que membres de la cour du roi. Encore une fois, c’est Le Journal de Spirou qui assure la première parution de la série, le 11 septembre 1952. Après le décès de leur auteur et créateur, les deux héros sont repris en 1994 par Yvan Delporte et dessinés par Alain Maury. Le volume présenté lors de la vacation a atteint 285 euros.

Gil Jourdan, Libellule s’évade et Popaïne et vieux tableaux, 1959
Gil Jourdan, Libellule s’évade et Popaïne et vieux tableaux, 1959

On termine avec deux éditions originales extrêmement rares de Gil Jourdan, datant de 1959. Libellule s’évade et Popaïne et vieux tableaux sont respectivement les tomes 1 et 2 de la série, qui voit le jour sous le coup de crayon de Maurice Tillieux, en septembre 1956 pour le numéro 962 du Journal de Spirou. La série met en scène un licencié en droit à la tête d’un cabinet de détective privé. Les enquêtes emmènent les personnages aux quatre coins de la France et du globe, et se teintent parfois de fantastique. La qualité du scénario de la série, ainsi que son atmosphère cinématographique, ont fortement marqué les lecteurs de l’époque. Gil Jourdan est l’une des rares BD pour la jeunesse où l’argent et la réussite sociale motive les personnages. Les enchères pour ces deux volumes se sont fermées sur une adjudication de 200 euros.

Notons également la vente de l’intégrale de la série franco-belge Blueberry éditée par Dargaud en 2014, qui a trouvé preneur pour 415 euros.

Les amateurs pourront retrouver d’autres perles rares de l’histoire de la bande dessinée lors des prochaines ventes organisées par la plateforme néerlandaise, et pour ceux qui auraient des trésors à vendre, voici la procédure à suivre.