La marque de bijoux finlandaise Lapponia est en partie née de l'inspiration de la nature nordique. Björn Weckström en est le fondateur et le joaillier créateur. Inspiré par les paysages de la Laponie finlandaise, il trouve dans les rivières et dans les formes végétales des points de départ pour créer ses bijoux. Aujourd'hui encore, la nature a une grande importance pour la conception des collection Lapponia.

Mais Lapponia est loin d'être la seule marque à s'inspirer de la nature dans ses créations de bijoux. Au cours de la période victorienne en Grande-Bretagne (1837-1901), les plantes et les animaux sont des motifs très populaires en joaillerie. À l'époque, posséder ce type de bijoux était un acte plein de symboles. Par exemple, offrir une pièce avec des motifs de fleurs et de feuilles est un moyen d'exprimer l'amour et l'amitié.

blog (1) blog (1)

Bague or et turquoise, époque Victorienne

Collier grenat et or jaune, début de l'époque Victorienne

La reine Victoria reçoit comme bague de fiançailles de son futur mari le Prince Albert un modèle comprenant un motif de tête de serpent. Ce type de bijoux devient très demandé des femmes et le serpent symbolise dorénavant l'amour éternel et la sagesse. Les oiseaux, les insectes et les animaux sont des thèmes que l'on retrouve très fréquemment dans les bijoux de l'époque Victorienne.

L'Art Nouveau reste tout de même le style principalement associé à la décoration florale et à l'ornementation naturaliste. Plantes, fleurs et autres végétations sont modélisées dans les bijoux, dans l'architecture et dans l'art.

L'orfèvre norvégien Aksel Holmsen (1873-1962) est devenu célèbre pour ses magnifiques bijoux en émail, comme ces deux belles broches aux forme de fleurs.

blog (6) blog (6)

Broche fleur or et agathe, Aksel Holmsen

Broche fleur argent, Aksel Holmsen

Toutes ces pièces composeront la prochaine vente de bijoux de Fellows qui aura lieu le 13 mars. Retrouvez sur Barnebys l'ensemble des catalogues de leurs ventes.