blog Pierre Yovanovitch

Vous êtes un architecte d'intérieur à succès! Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours?

J'ai commencé ma carrière dans le secteur de la mode chez Pierre Cardin, d'abord à Bruxelles, puis à Paris. En y repensant, je pense que je voulais déjà être architecte d'intérieur à cette époque. Une fois que j'ai pris la décision d'en faire mon métier, tout s'est fait rapidement, j'ai ouvert Pierre Yovanovitch Architecture d'Intérieur en 2001 qui a bien évolué depuis son ouverture.

Racontez-nous un jour normal au bureau.

Un jour normal n'existe pas et c'est cela qui rend mon travail si intéressant et inspirant! Mon agenda est très chargé. Je voyage beaucoup et j'enchaîne réunions de bureau, réunions de chantier, visites de maisons de vente et galeries, rendez-vous avec les fournisseurs, visites d'ateliers, foires d'art et expositions. Le renouvellement et l'énergie sont tous deux nécessaires pour tirer le meilleur parti de mes réflexions.

Résidence privée, Place des Ternes à Paris Résidence privée, Place des Ternes à Paris

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir un brillant architecte d'intérieur?

Pour commencer, vous avez besoin d'un bon sens de l'agencement, de plans cohérents et de fluidité dans les circulations. Les autres points clés sont des proportions équilibrées, du confort, du minimalisme "chaleureux" (et je pense que cela fait partie de ma signature de designer d'intérieur), de beaux et authentiques matériaux, du design et des oeuvres d'art bien choisis. Et surtout, mon opinion est qu'un intérieur est réussi quand il correspond à la personnalité du clients et à son style de vie. Voilà pourquoi il est si important pour moi de travailler avec des clients que je respecte, que j'apprécie et avec qui je m'entends bien.

Maison d'été à St Tropez Maison d'été à St Tropez

Fauteuil par Flemming Lassen et une table basse par och Paul Frankl Résidence privée, Faubourg Saint-Germain, Paris. Fauteuil par Flemming Lassen et une table basse par och Paul Frankl
Résidence privée, Faubourg Saint-Germain, Paris.

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment?

Je travaille sur divers projets passionnants, de grande envergure et très ambitieux en Europe mais aussi aux Etats-Unis. Je me sens très chanceux d'être en mesure de le faire. Parmi eux il y a une grande maison contemporaine dans les Hamptons, un appartement incroyable sur la 5ème avenue à New York, un restaurant gastronomique pour le chef Yannick Alléno et un projet à Paris pour le galeriste d'art Kamel Mennour que j'apprécie beaucoup. Nous venons également de livrer un musée privé à Bruxelles (La Patinoire Royale) dans ce qui était autrefois un bâtiment abritant une patinoire! Et je suis honoré d'être en mesure de travailler sur la scénographie de l'ouverture de l'exposition d'art "La Résistance des Images" organisée par notre ancien Ministre français de la Culture Jean-Jacques Aillagon.

La Patinoire Royale, Bruxelles. La Patinoire Royale, Bruxelles.

La Patinoire Royale, Bruxelles. La Patinoire Royale, Bruxelles.

Dans vos intérieurs, il y a beaucoup de design scandinave. Qu'est-ce qui vous plaît dans ce style?

Son apparente simplicité, ses dessins initiaux et sa conception parfaite, le choix des matières premières et authentiques (pour les pièces de Hjorth par exemple, le bois choisi est souvent pin très plat), tout ce que je considère comme du bon goût sans ornements superficiels, son originalité, sa singularité, son intemporalité. Pour toutes ces raisons je me réfère à la conception scandinave et c'est pour cela qu'il trouve tout naturellement sa place dans mes intérieurs contemporains.

Canapé par Axel Einar Hjorth, 1931, dans la résidence d'été de Pierre Yovanovitch, le Chateau Fabrègues. Canapé par Axel Einar Hjorth, 1931, dans la résidence d'été de Pierre Yovanovitch, le Chateau Fabrègues.

La chambre du Chateau Fabrègues avec un lit ”Utö” par Axel Einar Hjorth. La chambre du Chateau Fabrègues avec un lit ”Utö” par Axel Einar Hjorth.

Sièges par Axel Einar Hjorth. Sièges par Axel Einar Hjorth.

Parmi les architectes d'intérieurs scandinaves, qui sont vos préférés?

Axel Einar Hjorth est mon favori! Vous verrez dans la sélection d'images que nous avons faite que j'ai trouvé au fil des ans de belles pièces pour mes projets. Paavo Tynell pour la poésie de ses suspensions et lampes. Frits Henningsen a également signé des pièces incroyables.

 

Luminaires par Paavo Tynell et salle à manger du Chateau Fabrègues. Luminaires par Paavo Tynell et salle à manger du Chateau Fabrègues.

Comment avez-vous découvert Axel Einar Hjorth?

Lors d'un voyage privé a Stockholm il y a plusieurs années.

Qu'est-ce que vous avez pensé de son travail?

La première fois que j'ai découvert le travail d'Axel Einar Hjorth à Stockholm, j'ai été ému et étonné par la simplicité apparente du mobilier combinée en même temps avec l'extrême sophistication des lignes parfaites, la qualité de l'artisanat et son design «intemporel». Pour ces raisons, je m'efforce à penser que les pièces de Hjorth trouvent leur place légitime et font écho au sein de mes intérieurs, puisque je fais de mon mieux pour travailler selon ces mêmes directives esthétiques.

 

Résidence privée a Paris Résidence privée a Paris

Résidence privée a Paris Résidence privée a Paris

Si vous n'aviez pas été architecte d'intérieur, quel metier auriez-vous voulu exercer?

Sans hésiter, j'aurais été paysagiste. J'ai un beau jardin dans le sud de la France qui a été imaginé par Louis Benech. C'est un jeune jardin mais il a un grand potentiel. J'aime l'idée qu'un jardin reflète le travail et la passion qui ont été employés pour le créer.

Le Château Fabrègues en Provence Le Château Fabrègues en Provence

Utilisez-vous Barnebys? Si oui, dans quel but?

Oui, j'utilise Barnebys à la fois pour moi et pour mes clients. Barnebys est un bon moyen de suivre les dates des ventes, les différents thèmes des enchères et les résultats des ventes. Il est important de suivre les estimations et les prix pour être en mesure de pouvoir comparer avec ce que vous voyez en galerie.

Où trouvez-vous votre inspiration?

Dans des livres, des magazines, des journaux, dans des galeries d'art, chez des artisans et artistes, lors de voyage ou au sein de ma propre équipe et amis, partout en fait!

Quel est votre plus grande qualité?

On peut dire que je ne lâche jamais rien et que je n'accepte jamais le compromis comme une solution. Quand j'ai une idée en tête, j'aime aller jusqu'au bout et la réaliser.

Quel est le meilleur moment de la journée pour réfléchir a vos créations?

Tard le soir, quand mon esprit est libre.

Tabourets par Folke Bensow faits en fonte, armoire par Carl Malmsten. Résidence à Paris. Tabourets par Folke Bensow faits en fonte, armoire par Carl Malmsten.
Résidence à Paris.

Comment aimez-vous occuper vos dimanches?

Je ne peux pas imaginer ne rien faire! Un dimanche est consacré au jardinage, à passer du temps avec mes amis et peut-être essayer de trouver des moments paisibles et sereins.

Interview realisée par Sofia Silfverstolpe.

 

 

Commentaires