presentation

Pénétrons sans plus attendre dans l’univers « d’Éclectisme Parisien », une vente que l’on peut qualifier d’exceptionnelle, tant par la singularité que la qualité des lots proposés. Les œuvres de créateurs internationaux comme Le Corbusier, Geroges Candilis, Gio Ponti ou encore Ettore Sottsass ponctueront la vente, avec un coup d’envoi à 14h30. Avis aux amateurs de design, mobilier, luminaires et céramiques : une telle sélection, ça ne court pas les rues.

Détail, image ©Leclere Détail, image ©Leclere

On démarre avec Ico Parisi (1916-1996) et son incroyable bar roulant en bois d’une hauteur de 104 cm. Cette conception polyèdre (forme tridimensionnelle aux surfaces planes polygonales) comporte des faces mobiles qui fonctionnent comme des portes. Une fois ouvertes, elles révèlent le contenu du bar et s’ajustent à mi-hauteur pour agir comme un comptoir.

Ico Parisi est l’une des figures les plus importantes du design italien des années 1950 et a travaillé régulièrement aux côtés de son ami Gio Ponti.

Ico Parisi, bar roulant, image ©Leclere

Cette pièce exceptionnelle de Georges Candilis (1913-1995) et Anja Blomstedt (née 1937) a figuré dans l’exposition « Objets Nomades » de Louis Vuitton au Palazzo Bocconi de 2018. L’œuvre « hexacube » se compose de deux éléments de 7 mètres carrés qui peuvent se juxtaposer et s’agencer en de multiples combinaisons. Présentant des fenêtres, portes et même des placards d’aménagement, ces habitations modulables ont été testée pour la première fois sur les plages de Port Leucate.

Hexacube, image ©Leclere Georges Candilis et Anja Blomstedt, « Hexacube », image ©Leclere

Hexacube, image ©Leclere Georges Candilis et Anja Blomstedt, « Hexacube », image ©Leclere

C’est Pepe Heykoop (né 1984) qui a conçu ce lampadaire en bois et tissu, part de la « Skin collection ». Le designer hollandais recouvre des matériaux de récupération avec du tissu. Dans le cadre d’une collaboration avec la marque G-Star, il choisit le denim pour recouvrir un lampadaire et utilise un filet pour recouvrir la partie lumineuse de l’objet. Le créateur s’est essayé au même exercice avec de nombreuses pièces de mobilier.

Lampadaire Pepe Heykoop, image ©Leclere Lampadaire Pepe Heykoop, image ©Leclere

Un cabinet de curiosité. Pour aller encore plus loin dans l’extravagance, Leclere présentera une pièce de Friso Wiersma (né 1989) faite de frêne et de papier. Cette incroyable création est le résultat d’un projet de diplôme pour la Design Academy d’Eindhoven en 2017. Portant le titre de « My hands » l’œuvre mesure 188 par 188 cm.

Friso Wiersma, Cabinet de curiosité, image ©Leclere

« Tankette » est une table basse signée Paolo Pallucco (né 1950) et Mireille Rivier (née 1959). La pièce illustre la recherche artistique menée par Pallucco, qui en 1982 ouvre une société de design expérimentale aux idéaux anticonformistes. Il est rejoint dans son travail par plusieurs designers comme Peter Lindberg ou John Hejduk, qui contribueront à faire avancer la tendance minimaliste.

Paolo Palucco et Mireille Rivier, « Tankette », image ©Leclere Paolo Pallucco et Mireille Rivier, « Tankette », image ©Leclere

Paolo Palucco et Mireille Rivier, « Tankette », image ©Leclere Paolo Pallucco et Mireille Rivier, « Tankette », image ©Leclere

Difficile de passer à côté de ce porte-parapluie de 1960 conçu par Fontana Arte. Compagnie créée par Luigi Fontana en 1881, Fontana Arte produit du verre pour la construction industrielle, avant de se diriger dans la conception d’accessoires d’ameublement en verre. Le renommé Gio Ponti est invité à prendre la tête de Fontana Arte en 1931 et de nombreuses pièces verront le jour sous sa tutelle. Plusieurs créations dessinées par Ponti pour Fontana Arte sont aujourd’hui encore en production.

Fontana Arte, porte-parapluie, image ©Leclere Fontana Arte, porte-parapluie, image ©Leclere

Notre aventure chez Leclere se poursuit avec deux superbes modèles de céramique réalisés aux alentours de 1960. Même si leur design bicolore est quelque peu similaire, ce sont bien deux créateurs différents qui se cachent derrière ces objets. À gauche, on observe un pichet de Jacques Blin (1920-1995) en céramique émaillée, à droite une réalisation de Pol Chambost (1906-1983).

Voici une œuvre pour ainsi dire surprenante signée Roger Capron (1922-2006) : un cendrier en céramique émaillée apposé sur une structure en métal. Vous reconnaîtrez la forme familière de l’animal, qui ici semble dépourvu de son doux manteau de laine. Une pièce d’une grande originalité qui mesure tout de même près de 50 cm.

Roger Capron, cendrier, image ©Leclere

On termine sur ce fauteuil en résine de polymérisation de la designer Anna Castelli-Ferrieri (1920-2006). Le modèle est conçu entre 1988 et 1993 et fait partie de l’édition « Kartell ». Le fauteuil intitulé « modèle 4814 » comporte des pieds avants en acier et caoutchouc qui de par leur longueur, surélèvent l’assise. Les accoudoirs en arc-de-cercle achèvent leur courbe sur les pieds arrières, qui eux, ressemblent à de petites roues de chariot. Le modèle est apparu dans plusieurs extraits de littérature.

Anna Castelli- Anna Castelli-Ferrieri, « Modèle 4814 », édition « Kartell », image ©Leclere

« Éclectisme Parisien » sera l'occasion de se laisser surprendre par des créations uniques et de changer de regard sur le design traditionnel ! Le 28 mai 2018. Plus d'informations sur la vente sont à retrouver ici.

Découvrez tous les objets Leclere aux enchères sur Barnebys.

Commentaires