©Neste Corporation / IKEA ©Neste Corporation / IKEA

Neste et IKEA seraient aujourd'hui en mesure d’utiliser des résidus renouvelables ainsi que des déchets bruts dans la production de produits plastiques. Parmi les matériaux mentionnés, on retient que de l’huile de cuisine usagée ou que des huiles végétales sont en passe de changer le processus de fabrication du plastique.

Selon les statistiques recueillies par Planetoscope, « la production mondiale de matières plastiques a atteint un niveau record de 320 millions de tonnes en 2015, soit l'équivalent de 10,1 tonnes par seconde. Vingt-cinq millions de tonnes de déchets plastiques sont collectés en Europe chaque année, dont seulement 30 % sont recyclés ! ».

Image via Neste Instagram Image via Neste Instagram

Le projet pilote lancé par IKEA débutera à l’automne 2018, devenant ainsi la première opération de production de masse de plastique polypropylène bio. Le géant suédois souhaite avoir un impact positif sur la planète et la population en incluant plus de matériaux renouvelables et recyclable et en explorant l’usage de nouveaux matériaux pour les produits de la gamme IKEA.

La compagnie a d’ailleurs déclaré vouloir remplacer tous les plastiques utilisés dans la fabrication de ses produits pour des matières plus écologiques d’ici 2030.

Le plastique est traditionnellement fait grâce à l’extraction de combustibles fossiles, une technique qui contribue fortement au réchauffement climatique et qui mènera à l’annihilation d’une ressource que l'on traite, à tort, comme illimitée. Changer le processus de fabrication en y incluant des matériaux renouvelables permettra à IKEA de sécuriser la continuité de sa production sur plusieurs décennies, et de cesser peu à peu l’extraction de pétrole destiné à la création du plastique.

Image de représentation, ©IKEA Image de représentation, ©IKEA

Erik Ljungblad, Manager du Département des Produits Plastiques chez IKEA, déclare que « personne jusqu’ici n’a été capable de produire du plastique PP depuis un matériau brut non fossilisé, autrement qu’à l’échelle de laboratoire », et que « c’est une avancée conséquente vers un futur libre de toutes énergies fossiles ».

Neste Corporation œuvre pour trouver des solutions écologiques et durables aux côtés d’organisations, de particuliers et de compagnies de transport. Repenser la production massive de matériaux aux effets néfastes pour la planète permet ainsi à leurs clients de réduire leurs émissions et d’agir sur le climat. La collaboration entre Neste et IKEA a débuté en 2016, et cette avancée représente un vrai tournant dans leur stratégie. Aujourd’hui, il s’agit d’assurer qu’il existe une vraie opportunité d’étendre la production de ce nouveau matériau à un degré plus important.

Image via Neste Instagram Image via Neste Instagram

Le nouveau plastique sera utilisé par IKEA pour les produits des gammes actuelles, en commençant par les boîtes de rangement. Le but est d'y aller petit à petit, avec un nombre de produits limité, avant d’élargir la production à d’autres articles à mesure que les possibilités se développent.

Selon le vice-président de Neste, Tuomas Hyyryläinen, IKEA est la première compagnie à bénéficier de cette chaîne d’approvisionnement développée par leurs soins.

Une belle initiative et un matériau prometteur, qui espérons-le, s’infiltrera bien vite dans nos maisons.

Commentaires