Barnebys : votre histoire familiale est fortement liée au marbre et aux carrières de Carrara ...

Fiametta Vanelli : l'histoire du marbre Vanelli a commencé en 1818, lorsque la duchesse Maria Beatrice d'Este a donné à ma famille le droit de fouiller le marbre blanc de Carrara. À ce stade, la carrière Vanelli fournissait du marbre pour mener à bien des travaux publics dans les capitales européennes les plus importantes. Au siècle suivant, en 1960, Aldo Vanelli a acheté la carrière familiale, appelée Zona 67.

blog.1

FiammettaV crée du marbre avec une touche « féminine ». Pouvez-vous développer ?

Lorsque je me suis retrouvée héritière de cette marque, j'ai immédiatement commencé à donner une interprétation féminine au marbre, notamment par le biais de la ligne Zona67 Jewellery.

J'ai toujours été fasciné par les nuances infinies du marbre : j'ai commencé à observer même les plus petits détails des petites pierres, et j'imaginais qu'elles étaient des pierres précieuses. Statuario white, Portoro black, Bardiglio grey, Paonazzo : j'ai décidé de les tailler en pierres précieuses pour une ligne exclusive de bijoux fantaisie. Et à partir de là, j’ai développé le concept à tous les outils que je voulais trouver dans ma cuisine, alliant design et fonctionnalité pour les objets du quotidien.

Home Collection, image ©FiammettaV Home Collection, image ©FiammettaV

Le marbre est un matériau noble et précieux et, dans la plupart des cas, il est souvent associé à une architecture imposante et austère. L'approche de la ligne FiammettaV Home Collection est cependant loin de ce stéréotype. Comment est née l'idée de cette collection ?

Aujourd'hui, avec l'avènement de la robotique et des techniques de dernière génération permettant des solutions de coupe sans fin, il est possible de créer des œuvres d'art qui s'éloignent de la notion du marbre en tant qu’élément lourd, ou réservé à des structures impressionnantes et classiques.

En 2014, j'ai lancé la FiammettaV Home Collection dans le but de combiner plusieurs millénaires d’artisanat italien aux progrès technologiques de notre époque. Je voulais donner une coupe différente, plus légère, quotidienne et familière au marbre. Cela a été possible grâce au savoir-faire de nos équipes et aux investissements en termes de machines de pointe. Mes créations se trouvent maintenant dans des magasins tels que le magasin Conran, Globus, Fortnum & Mason, Bergdorf Goodman, Luisa Via Roma et Rossana Orlandi.

À gauche : planche à découper en marbre blanc / Droite : armoire Dionisio en marbre Paonazzo, bois et laiton, image ©FiammettaV À gauche : planche à découper en marbre blanc / Droite : armoire Dionisio en marbre Paonazzo, bois et laiton, image ©FiammettaV

Y a-t-il un objet de la collection qui incarne parfaitement cette idée ?

La planche à découper : tout commence à partir de là, c’est un objet simple et indispensable, et surtout fortement lié au territoire (le célèbre Lardo di Colonnata est produit à proximité). C'est l'un des premiers objets que j'ai produits et il est aujourd'hui présent dans ma collection sous cinq formes différentes.

Une autre pièce plus récente à laquelle je suis particulièrement attachée est la version en marbre de Paonazzo (le marbre qui représente le mieux les carrières de ma famille) du meuble Dionisio, de la collection Capsule 2017. Il est issu d’une ligne de meubles exclusive, les pièces ont été faites à la main grâce à une collaboration entre les carrières Vanelli, l'usine de meubles Turini et Werich en Toscane, et le concepteur Massimiliano Giornetti (un directeur artistique de longue date chez Salvatore Ferragamo). La console de bar est l’une des pièces les plus élégantes et les plus sophistiquées que nous ayons fabriquées et dont je suis particulièrement fière.

Home Collection, image ©FiammettaV Home Collection, image ©FiammettaV

Votre approche du marbre est extrêmement artistique : d’où vous vient cette passion pour l’art ?

C’est une passion de toujours, qui m'a amené à compléter une maîtrise à l’Université Internationale des Arts de Florence. J'ai ensuite ouvert un atelier de sculpture avec mon frère Gualtiero à Pietrasanta. Là-bas, plusieurs artistes locaux et internationaux venaient explorer l’utilisation du marbre comme support artistique, certaines de ces collaborations ont fait l’objet d'expositions organisées par nos soins.

Cette expérience a été suivie par des commandes de designers tels que Matthew Spender, Marco Borgiani, Alessandro Mendini et Rudy Wach, depuis 2001. Les œuvres réalisées par notre atelier ont commencé à apparaître dans des expositions et des galeries du monde entier.

Le défilé FiammettaV de juin, image ©Francesco Licata, avec l'aimable autorisation de FiammettaV Le défilé FiammettaV de juin, image ©Francesco Licata, avec l'aimable autorisation de FiammettaV

Et en plus de l'art et du design, vous touchez aussi à la mode : votre e-commerce a une belle ligne de bijoux en marbre et en juin, vous avez organisé un défilé très réussi dans l’une des carrières de Carrara.

Oui, parlons des bijoux Zona67. La nouvelle collection de bijoux a été lancée le 2 juin avec l’événement « Unexpected Lightness » (« Légèreté inattendue »), une collaboration entre ma marque et LT GOLD STANDARD de Ludovico Torri. Nos deux marques sont originaires d’Italie et tentent de réinterpréter le marbre d'une manière sans précédent, à travers des collections qui touchent les secteurs de la mode, de la bijouterie et de la décoration.

Le défilé s'est déroulé dans l'un des plus beaux endroits du monde : une carrière de marbre à Carrara. La pianiste Stefania Mettadelli et la voix de la soprano Cristina Martufi ont fait de cet événement une expérience vraiment magnifique. Nous avons littéralement transporté nos invités, la presse internationale et les célébrités conviées à l’aide de jeeps, pour nous rendre au cœur du territoire des Apuanes, afin de leur faire découvrir le processus créatif et productif qui rend cet endroit unique.

L'idée sous-jacente était de repousser les limites et les stéréotypes liés à un matériau apparemment incompatible avec le concept de légèreté, et associé principalement à des éléments de construction. Nous avons réussi en mettant l’accent sur des objets sophistiqués et des détails tels que des boutons, des bijoux et des objets de décoration utilisés au quotidien.

LT GOLD STANDARD exprime ce concept à travers une collection de vêtements de détente faits à la main en Italie, avec une belle sélection de tissus ornés de boutons en marbre provenant des Alpes Apuanes. L'idée est de jouer avec les matériaux pour créer quelque chose de facile à porter, mais en même temps unique et fascinant. L’angle d’approche de Zona67 Jewelry se fait à travers une collection de bijoux aux fins détails de marbre, tandis que pour la restauration, nous avons utilisé une sélection d'objets provenant de FiammettaV Home Collection, la gamme pour la maison.

Le marbre est l'un des matériaux italiens les plus recherchés : pensez-vous que le potentiel de Carrara est pleinement exploité ?

Absolument pas. J'avoue que le consommateur final manque souvent de connaissances et de sensibilisation sur la qualité du marbre. Malheureusement, de plus en plus souvent, je vois des produits de faible qualité, tant dans la transformation que dans le marbre (surtout à l’étranger), avec des prix qui rendent notre produit italien non-compétitif. Je lutte chaque jour pour inverser cette tendance négative.

Je veux faire entrer du marbre de qualité dans la vie quotidienne des consommateurs, mais avec élégance : dans ma collection, les objets ne manquent jamais, même à partir de 20 euros.

Retrouvez toute la collection FiamettaV sur Barnebys !

Commentaires