1Les roseraies, les oliviers, la piscine en pierre blanche, la vue imprenable sur la Toscane… le cadre idyllique est digne d’un décor de film, on se croirait presque dans le film romantique La Beauté Volée de Bernardo Bertolucci.

2

Cependant, il suffit de mettre un pied dans la maison pour deviner qu’une famille suédoise y a établi ses quartiers. En effet, à peine entré, chaque visiteur peut apercevoir bon nombre de pièces de grands designers scandinaves, tels que Josef Frank, Bruno Mathsson ou Mats Theselius. Du haut niveau.

3

La famille, qui vit à Florence depuis 2001, conçoit et produit actuellement sa nouvelle ligne de prêt-à-porter intitulée AVAVAV Firenze, une exclusivité Toscane.

4

5

Une partie de la maison sert également de studio et d’atelier pour la production de vêtements. On y trouve un étrange mélange de tables à dessin, de matériel de photo et de présentoirs parsemés de pièces issues des collections été et automne. Des combinaisons de soie blanche, des robes à fleurs violettes dans le style des années 60, des vestes en fausse fourrure teintées vert olive, ainsi que des hauts en coton de couleur corail figurent parmi nos préférés.

6

Linda Friberg, qui êtes-vous et comment décririez-vous votre style à la maison ?

Je suis une créatrice de mode, je réside à Florence avec mon mari, nos deux enfants et nos deux barbets, Mila et Bowie.

Le style de notre intérieur est plutôt « classique scandinave » je dirais. Heureusement, tout ce que nous avons apporté de Suède s'est très bien intégré dans le décor, même si notre maison à Göteborg était très différente de celle-ci.

7

Le seul défi est d’accrocher de l'art. Cette maison est très spacieuse et comporte de très hauts plafonds, si bien que tous nos tableaux donnent l'impression d'être minuscules (rires).

8

Vous et votre mari travaillez dans le secteur de la mode depuis longtemps. Vos goûts et votre style, en terme de décoration intérieure, ont-ils été influencés par votre vie professionnelle ?

Oui, c’est vrai, nous avons lancé les marques Cheap Monday, Weekday et Monki avec deux autres gars il y a un moment, mais nous avons réussi à conserver un décor un peu plus minimaliste dans notre maison, afin d’être plus expressifs dans le monde de la mode.

9

Avez-vous un meuble ou une œuvre d’art chez vous dont vous ne pourriez jamais vous séparer ?

Pendant de nombreuses années, je rêvais du cabinet 2077 de Josef Frank, mais il était très cher. Au final, je l'ai quand même acheté et je ne l'ai jamais regretté. J'aime aussi le fait que les prix d’adjudication de ce modèle sont toujours similaires au montant que j’ai déboursé lorsque je l’ai moi-même acheté aux enchères.

10

Quelle est votre meilleure acquisition d'art ou de mobilier jusqu'à présent ?

Je pense que c'est une armoire du XIXe siècle mesurant quatre mètres de long. Je l’ai trouvé dans un magasin d'antiquités ici à Florence et comme il n'est pas rare que les meubles soient démesurés en Italie, ils l'ont effectivement démonté morceau par morceau, avant de l’installer dans la maison, c’était phénoménal.

J'aime aussi beaucoup l’écureuil en bronze d'Ernst Billgren, avec ses ailes en forme de feuilles de chêne, c’est un cadeau de la part de mon mari pour mon anniversaire il y a quelques années.

11

Quels sont, selon vous, les ingrédients clés pour créer une belle maison ?

Au risque de paraître cliché, le plus important pour moi est de ne pas avoir beaucoup de choses qui traînent. J'aime aussi le contraste entre notre maison toscane et notre mobilier scandinave. La maison elle-même a beaucoup de personnalité, et le mobilier pouvait s’y insérer tout naturellement. Il en va de même pour la mode, quand le féminin et le masculin se rencontrent et trouvent un équilibre.

12

13

Votre style d’intérieur est-il influencé par des personnalités, des époques, des hôtels ou d’autres endroits spécifiques dans le monde ?

Pendant les années où mon mari et moi construisions notre maison, nous avons acquis beaucoup de pièces « classiques », qui procurent une sensation de longévité. J'adore, par exemple, le design de Josef Frank, ses meubles s’intègrent très facilement dans un espace et sont intemporels.

14

Les époques différentes m'inspirent souvent, mais heureusement, je me freine toujours et je prends le temps de tomber éperdument amoureuse d'une pièce, sinon je sais que je risque de m'en lasser rapidement. Et sinon, je n'aime pas quand l’ensemble ne confère pas de sentiment d’unicité. Mon style de base est comme « un temps idéal que vous ne ressentez pas vraiment », il ne fait ni trop chaud ni trop froid.

15

Achetez-vous souvent des meubles / antiquités vintage ?

En vérité, c’était l’un de mes grands centres d’intérêt lorsque je vivais à Göteborg, moins maintenant. Mais il y a beaucoup de grands marchés autour de Florence. Il y a aussi une grande foire d'antiquités à Parme avec des meubles incroyables et toutes sortes de choses. J'y ai acheté deux chaises Thonet et un canapé Thonet. Le marché vintage est aussi très bien, c’est très convivial et divertissant de voir autant de petits marchands exposer ensemble dans un immense hangar.

16

Quelle sera votre prochaine acquisition ?

Je ne sais pas encore, mais je serais très heureuse si j’arrivais à vendre nos gigantesques canapés Gervasoni Ghost, car je me rends compte qu’ils ne sont pas vraiment « moi ».

17

Avez-vous une « maison de rêve », sur laquelle vous êtes tombée pendant vos voyages par exemple ?

Nos amis possèdent un hôtel appelé Borgo Santo Pietro, près de Sienne, et il est merveilleusement stylisé, avec beaucoup de goût. Ce n’est pas vraiment mon style, mais c'est un lieu magique dans lequel règne une réelle harmonie entre les pièces de design et leur environnement.

18

Article original rédigé par Malin Ebbing

Photographie : Ottavia Poli

Commentaires