De l'art pour les enthousiastes

Ce n’est pas une, mais deux ventes aux enchères que la maison Chiswick Auctions nous a concocté pour décembre. Le mot d’ordre ? De l’art, de l’art, et de l’art.

De l'art pour les enthousiastes

La maison de ventes britannique Chiswick Auctions fait appel à tous les collectionneurs et amateurs : les 5 et 6 décembre, de magnifiques œuvres d’Art d’après-guerre, contemporain, et urbain passeront sous le marteau. Chaque session sera ponctuée de grands représentants de ces périodes, tels que Banksy, Invader, Blek Le Rat, Marc Chagall, Jeff Koons, Bruce Nauman ou encore Keith Haring, pour n’en citer que quelques-uns.

Jonas Wood, Paysage avec plante, 2017, image ©Chiswick Auctions
Jonas Wood, Paysage avec plante, 2017, image ©Chiswick Auctions

Jonas Wood est un artiste américain connu pour ses représentations de plantes et de vases en céramique. Dans ses peintures, dessins, et gravures, Wood fusionne des références d'artistes et de personnalités historiques, telles que Lucien Freud, David Hockney et Alex Katz, des figures qu’il décrit comme des « super-héros ».

On pourrait décrire l‘œuvre de Wood comme un tissage de souvenirs, d’impressions, et d’environnements : il crée majoritairement des portraits de ses amis et de sa famille, des scènes d'intérieur et des natures mortes. Wood est connu pour partiellement abstraire ses sujets, pour utiliser des couleurs vives, souligner ses motifs et aplatir l’espace. Tous les éléments majeurs de son vocabulaire plastique apparaissent dans cette sérigraphie de 2017, Landscape Pot With Plant. Dans cette œuvre, il a également intégré une « image dans une image », on observe que le pot de la plante contient un paysage déstructuré et complexe.

L’artiste de rue et mosaïste français Invader s’est illustré en apposant une série de Space Invaders, des mosaïques colorées inspirées du célèbre jeu d’arcades, sur les murs des grandes métropoles internationales.

L’œuvre Aladdin Sane est titrée en hommage à l’album tardif du chanteur et artiste britannique David Bowie, distribué par RCA Records en 1973. Avec le mythique éclair bleu et rouge de Bowie apposé sur son personnage, l’artiste confère à la fois une valeur décorative et sentimentale à l’image.

Francis Bacon, Triptyque métropolitain (panneau de gauche), 1981, image ©Chiswick Auctions
Francis Bacon, Triptyque métropolitain (panneau de gauche), 1981, image ©Chiswick Auctions

Tout comme Jonas Wood, bien que d'une époque antérieure et avec une approche bien plus viscérale, Francis Bacon utilisait des fonds de couleurs plats et un sens du mouvement restreint, tout en intégrant systématiquement des émotions et de la physicalité dans ses œuvres. « J'aimerais que mes œuvres donnent l’impression qu’un être humain est passé entre elles, comme un escargot laissant une trace de sa présence… comme un escargot laissant sa bave », a déclaré un jour Bacon.

Il y a une qualité troublante dans les œuvres de Bacon, car même lorsqu’il aborde des sujets difficiles, le spectateur a rarement la force de détourner les yeux. Il en va de même pour la présente toile, Metropolitan Triptych (Left Panel), où un étrange personnage est assis sous un parapluie au milieu d’une plage déserte, à l’exception de deux cavaliers que l’on aperçoit au loin.

Banksy, Very Little Helps, 2008, image ©Chiswick Auctions
Banksy, Very Little Helps, 2008, image ©Chiswick Auctions

Dans la sérigraphie de Banksy de 2008, Very Little Helps, trois enfants sont rassemblés autour d'un mât dans un salut patriotique, tandis que l’un d’eux hisse un drapeau. Le « drapeau » levé est en vérité un sac en plastique de la chaîne de supermarchés Tesco, qui dénonce l’enseigne comme un phare du capitalisme. L’hypermarché serait responsable de la disparition des commerçants indépendants au Royaume-Uni, car la chaîne a pour but d’implanter un magasin tous les trois kilomètres à travers le pays.

Cette image a été peinte au pochoir pour la première fois sur un mur en 2008 sur Essex Road, dans le nord de Londres, bien qu'elle ait été vandalisée à plusieurs reprises depuis.

Harland Miller, Rags to Polyester, 2014, image ©Chiswick Auctions
Harland Miller, Rags to Polyester, 2014, image ©Chiswick Auctions

L’écrivain et artiste Harland Miller explore la relation alambiquée entre les mots et les images, ainsi que le processus de la production. Il s'intéresse aux auteurs classiques, tels qu’Edgar Allen Poe ou Ernest Hemingway, et pour ce qui est de son art, Miller puise son inspiration chez Ed Ruscha, Mark Rothko et Robert Rauschenberg.

Miller combine texte et images pour représenter des critiques sociopolitiques subversives, en commentant le décalage fréquent entre le paraître et la réalité.

Ne manquez pas de découvrir la sélection complète que Chiswick Auctions proposera les 5 et 6 décembre prochains.

Découvrez le catalogue de Chiswick sur Barnebys !

Publicité
Publicité