1. La vie passionnée de Vincent Van Gogh, (Vincente Minelli, 1956)

Image via silverscreenmodes.com Image via silverscreenmodes.com

Cette pellicule hollywoodienne classique réalisée par Vincente Minelli traite de l’arrivée de Van Gogh en Belgique, avant qu’il ne parte pour la Provence où il sera rejoint par Gauguin. La passion du réalisateur pour les comédies musicales est mise de côté pour faire place aux évènements quelque peu dramatiques de la vie du peintre et offre un bref panorama de ses œuvres. Kirk Douglas n'est peut-être pas l'interprète le plus juste de Van Gogh, mais certainement inoubliable dans son genre.

2. National gallery (Frederick Wiseman, 2014)

Image via www.nicologallio.com Image via www.nicologallio.com

Si vous n’avez jamais eu la chance de vous rendre à la National Gallery de Londres, le documentariste Frederick Wiseman vous offre une tournée exclusive des plus grandes œuvres de la collection. Le tout depuis votre canapé. Si vous êtes patient(e), passionné(e) d’art et de cinéma, le film est un must.

3. La passion Van Gogh, (Dorota Kobiela et Hugh Welchman, 2017)

Parmi tous les films sur les artistes en général, La passion Van Gogh se hisse au rang de chef-d'œuvre après son entrée en salles l'an dernier. C'est le premier long-métrage d'animation « peint à l'huile » : chaque image a été peinte à la main selon la technique révolutionnaire de Van Gogh, pour enquêter sur les derniers jours de la vie de l'artiste.

4. Pollock (Ed Harris, 2000)

Image via Quetzal Attack Image via Quetzal Attack

L'acteur et réalisateur Ed Harris a rarement été meilleur que dans son premier rôle, où il incarne dans un film de sa création l'un des grands pionniers de l'expressionnisme abstrait : Jackson Pollock. Le film est un projet personnel d’Harris, qu’il met sur pied après avoir reçu en cadeau le livre biographique de Pollock de la part de son père.

5. Francofonia, Le Louvre sous l'Occupation, (Alexandre Sokourov, 2015)

Dans son film hybride, Alexandre Sokourov nous livre son portrait du Louvre et mène une enquête politiquement chargée sur le sort du Musée pendant la Seconde Guerre mondiale. Il nous raconte comment l’alliance surprenante de deux hommes, (Jacques Jaujard, directeur du Louvre, et le Comte Franz Wolff-Metternich, à la tête de la commission allemande pour la protection des œuvres d’art en France), joue un rôle essentiel dans la préservation des trésors de la nation. Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

6. Basquiat (Julian Schnabel, 1996)

Image via artspace.com Image via artspace.com

Avec Jeffrey Wright et David Bowie pour incarner les deux protagonistes, le biopic nous plonge au cœur de la vie mouvementée de Jean-Michel Basquiat et nous offre un aperçu de sa relation avec son ami et mentor Andy Warhol. Ce drame empreint de réalité est réalisé par Julian Schnabel.

Commentaires