Pour les romantiques

Le peintre russe-arménien Ivan Konstantinovich Aivazovsky combine de façon unique la lumière et l'eau dans ses œuvres. L'intensité de la couleur du soleil ou de la lune est réfléchie par la surface de l'eau en pleine tempête. Le tableau ci-dessus a été récemment découvert dans une collection privée. Il célèbre le 200e anniversaire du peintre Aivazovsky avec brio. Il représente u navire Viking dans une mer orageuse.

Un autre maître russe de la lumière n'est autre qu'Ivan Fedorovich Choultsé, dont trois œuvres passeront sous le marteau de Koller lors de cette vente aux enchères. Choultsé est un représentant du réalisme, ses paysages restant complètement dénudés d'animaux ou d'humains. Avant la Révolution de février 1917, Choultsé connait déjà un certain succès. Ses clients sont alors des membres de la famille royale, y compris le tsar Nicolas II ou encore Carl Fabergé.

Après la révolution, Choultsé se rend en Suisse, en France et en Italie où il peint beaucoup. Alors qu'en 1921 il est définitivement rentré en Russie, il décide d'émigrer définitivement en France. En 1927, il devient citoyen français. Choultsé s'inspire des paysages français dans ses œuvres, comme ici avec cette toile représentant un paysage d'hiver du Pays Basque.

L'Europe lui apporte la gloire et les américains suivent son travail avec beaucoup d'intérêt, allant jusqu'à le renommer le Wizard of Light (le magicien de la Lumière) pour son travail impressionnant autour des ombres et des lumières. Ivan Fedorovich Choultsé meurt en 1939 à Nice. La date exacte de sa mort reste encore aujourd'hui inconnue.

Pour les poètes

Parmi la vente aux enchères de mobilier, nous avons retenu trois bureaux très particuliers. Ci-dessus, ce bureau d'acajou de Wurtemberg est signé Johann Klinckerfuss. Cette précieuse pièce de mobilier faisait manifestement partie de l'équipement du Nouveau Palais de Stuttgart entre 1812 et 1864-1866. Il est décoré avec des dessins figurant des paysages idéalisés avec divers animaux comme des vaches, des chèvres, des canards ou des oiseaux.

Le bureau ci-dessus est signé Jean-François Dubut, un maître du mobilier qui a su refléter le goût contemporain pour les éléments de finition chinois et exotiques. Il a probablement été imaginé à la suite d'une commande spéciale de Marchand-Mercier.

Le travail exquis finement sculpté et incrusté de bois précieux de ce Bonheur-du-Jour est un véritable chef d'oeuvre. Les Bonheurs-du-Jour, inventés comme petits bureaux de femmes dédiés à l'écriture, ont été imaginés par Marchand-Mercier au 18ème siècle. Ils connaissent vite un franc succès. En 1788, Anton Hickel (1745-1798) peint Madame de Lamballe (1749-1792) -une amie de Marie-Antoinette- assise à un Bonheur-du-Jour.

ANTON HICKEL - Portrait de la Princesse de Lamballe, 1788 Image via Wikipedia ANTON HICKEL - Portrait de la Princesse de Lamballe, 1788 Image via Wikipedia

Pour les connaisseurs

La nature morte hollandaise du XVIIème siècle est témoin d'une grande richesse de ce pays. À l'époque, la Compagnie des Indes orientales importait par la Mer du Nord de nombreux produits exotiques d'Asie. Les marchands hollandais pouvaient ainsi les revendre dans toute l'Europe a d'Asie exotique dans le petit pays sur la mer du Nord, avec laquelle les commerçants résidents pourraient faire le commerce dans toute l'Europe. Cette richesse commerciale s'est traduite également dans les arts, comme on le voit dans cette nature morte foisonnante de fruits, de légumes et de mets goûteux.

La richesse et le luxe qui entourent cette peinture sont sans équivoque: huitres, chapon, pain, coquillages exotiques, belle vaisselle, perroquets et tulipes forment cette composition très riche. Le travail de Rijckaert autour de la lumière est intéressant et très différent du style de la première nature morte signée Van Der Ast.

Pour les passionnés

Felix Mendelssohn est un chef d'orchestre, pianiste et compositeur allemand. Il a contribé à la redécouverte de la musique baroque et surtout de Jean-Sébastien Bach et Georges-Frédéric Haendel, quasiment oubliés depuis leur mort.

Pour les chasseurs de trésor

Dans la catégorie des bijoux, ce modèle Zip par Van Cleef & Arpels peut être porté comme un collier ou un bracelet. Cette collection emblématique de Van Cleef & Arpels est commercialisée en 1950, rencontrant un grand succès pour son ingéniosité et la richesse des pierres qui la composent.

Toutes les oeuvres exposées ci-dessus font partie des ventes aux enchères de printemps de Koller qui auront lieu du 28 mars au 1er avril à Zurich. Neuf catalogues sont à decouvrir: bijoux, mobilier, sculptures, porcelaines et argenterie, tapis, dessins et estampes, Art Ancien, peintures du 19ème siècle, livres et manuscrits.

Les expositions publiques se tiendront du 22 au 27 mars. Retrouvez l'ensemble des lots sur Barnebys.