Grâce à notre partenaire de longue date Artcurial, c'est dans les magnifiques pièces boisées de l'Hôtel Dassault que l'équipe de Barnebys a pu rencontrer les journalistes français.

Plus d'une trentaine de spécialistes du marché de l'art ont pu découvrir qui se cachait derrière le moteur de recherche Barnebys pour enfin comprendre comment nous révolutionnons l'accès aux enchères depuis maintenant cinq ans en Suède et un an en France.

Image: Barnebys Image: Barnebys

Pour bien comprendre le sens de notre plateforme, il a fallu revenir aux origines de sa création, lorsque Christopher et Pontus ont eu l'idée d'un agrégateur d'informations spécialisé dans les ventes aux enchères.

En 2011, date de fondation de Barnebys en Suède, on observe un réel manque dans ce secteur. Qu'il est compliqué de trouver un objet bien précis sur le second marché! Passer de site internet en site internet ne les satisfait guère, et c'est ainsi qu'ils imaginent une plateforme qui réunirait toutes les enchères...en un seul endroit. Notre slogan était né!

En cinq ans, nous avons atteint des résultats plus que phénoménaux. Sept plateformes en sept langues différentes, 500 000 objets référencés et mis à jour quotidiennement, une banque de prix d'adjudications de 16 millions de lots, 1.5 million de visiteurs par mois...la machine Barnebys est bel est bien lancée!

Image: Barnebys Image: Barnebys

Ensuite, il nous a fallu détailler aux journalistes les cinq piliers de notre plateforme: le moteur de recherche, la banque gratuite de prix réalisés, le service d'estimation, les emails alertes et enfin, le blog. C'est vraiment cet ensemble de services qui fonde l'identité de Barnebys.

Via une démonstration "en live" de ces différents outils, les journalistes ont pu apprécier la puissance de notre moteur de recherche mais également faire part de leurs questions et interrogations.

"Qu'est-ce qui vous différencie par rapport aux autres plateformes d'enchères?" Comme l'a expliqué Pontus dans sa présentation, "Barnebys est un moteur de recherche “vitrine” qui référence les objets d’art et apporte de la visibilité en ligne à ses maisons de vente partenaires; c’est donc une plateforme d’information qui n’interfère pas dans le processus de vente."

Il était également important pour nous d'expliquer aux journalistes que Barnebys s’insère dans un moment de changement radical qui s’opère actuellement dans la manière dont les gens découvrent et achètent de l’art. Nous attirons un tout nouveau type de personnes plus actives et qui exigent un accès direct et concret au vaste monde des enchères.

Nous espérons avoir transmis à la presse française tous les espoirs qui nous animent chez Barnebys. Rendez-vous très prochainement pour parler, nous l'espérons, des succès de la plateforme en chinois fraîchement lancée.

Fleur Giros

Commentaires