Banksy se lève à nouveau contre la DSEI

Chaque année, la Defense & Security Equipment International (DSEI), une des plus grandes foires aux armes du monde, se tient en septembre à Londres. Banksy et d'autres artistes de son entourage ont une fois de plus mis leur art à contribution pour dénoncer l'événement.

Banksy, Civilian Drone Strike, 2017. Image: Art the Arms Fair
Banksy, Civilian Drone Strike, 2017. Image: Art the Arms Fair

Pour donner plus de portée et de visibilité à leur initiative contestataire, les artistes ont crée Art the Arms Fair, une exposition inaugurée la semaine dernière par un événement en plein air où la plupart des artistes engagés étaient présents. Les œuvres présentées ont ensuite rejoint un espace d'exposition dédié. La foire Art the Arms a eu lieu en même temps que la DSEI, du 12 au 15 septembre dernier.

Banksy, Civilian Drone Strike, 2017. Image: Art the Arms Fair
Banksy, Civilian Drone Strike, 2017. Image: Art the Arms Fair

Intitulée Civilian Drone Stroke, l'œuvre présente une jeune fille et son chien, dessinés grossièrement, derrière lesquelles on aperçoit une maison en train de se faire bombarder par trois avions de chasse. Ce dessin, et d'autres, sont passés sous le marteau pendant la semaine (les enchères ont commencé à 10£, seuil de départ fixé par Banksy lui-même). Les recettes de la vente seront versées à des organismes luttant contre l'industrie de l'armement.

D’autres artistes activistes comme les Guerilla Girls, Ahmed Jahaf, Peter Kennard et Rowan Abbott ont également mis la main à la patte pour protester contre la foire aux armes.

Ahmed Jahaf, Yemen Fly Bombs (2016) Image: Art the Arms Fair
Ahmed Jahaf, Yemen Fly Bombs (2016) Image: Art the Arms Fair

Sujette à de nombreuses controverses, la DESI tente de rester discrète. Ce qui excède Sam Walton, l’organisateur de la foire Art the Arms Fair : "Ils veulent rester dans l’ombre. Nous utilisons l’art afin d’attirer autant d’attention que possible sur les conséquences meurtrières de cette terrible industrie".

Peter Kennard, Warhead 2 (2017) Image: Art the Arms Fair
Peter Kennard, Warhead 2 (2017) Image: Art the Arms Fair

La semaine dernière, des manifestants se sont réunis aux abords de la DSEI, lançant un appel au maire de Londres, Sadiq Khan, pour dénoncer le fait que cela soit la mairie de Londres, plutôt que les organisateurs eux-mêmes, qui prenne en charge les coûts associés à la sécurité pendant l'évènement.

Affiche de la foire Art the Arms, par Rowan Abbott. Image: Art the Arms Fair
Affiche de la foire Art the Arms, par Rowan Abbott. Image: Art the Arms Fair