1960 MASERATI 3500 GT TOURING 1960 MASERATI 3500 GT TOURING

Cette Maserati 3500 GT offre au regard le remarquable équilibre de son profil. Longue et étroite, la voiture est puissamment campée sur des jantes de 16 pouces évocatrices de puissance. Une impression soulignée par les roues arrière largement dégagées. Mais le trait le plus étonnant de ce design inspiré est le traitement du pavillon. Basse et courte, sa forme sportive ne laisse en rien augurer d'une spacieuse 2 + 2. Or, la 3500 GT jouit d'une habitabilité arrière qui n'est pas loin d'en faire une vraie quatre places. Un réel tour de force !

1937 PEUGEOT 402 «ECLIPSE» 1937 PEUGEOT 402
«ECLIPSE»

La Peugeot 402 fait partie des voitures qui ont marqué la production automobile de l'immédiat avant-guerre: avec sa ligne aérodynamique, elle représentait une véritable alternative à la Traction Avant de Citroën. Parmi tous les modèles produits par Peugeot, la 402 est certainement celui qui offrait le choix le plus important de carrosseries : berline, limousine, coach,
roadster, cabriolet. Le coach transformable plus connu sous le nom d'Eclipse est la version la plus innovante de cette voiture en alliant la finesse d'un cabriolet au raffinement d'un coupé. Certainement trop en avance sur son temps, l'Eclipse a été produite à seulement 580 exemplaires, ce qui explique sa rareté de nos jours.

1961 PORSCHE 356 ROADSTER 1961 PORSCHE 356 ROADSTER

Les Porsche 356 ont quelque chose de particulier. Bien loin des cabriolets Anglais style Triumph, les cabriolets 356 ont quelque chose de léger, d'aérien. Tout d'abord elle présente le pare-brise
avec son entourage chromé typique des cabriolets Porsche 356. Ensuite sa ligne arrière est différente avec un recouvrement plus important du compartiment moteur vers l'intérieur qui sans recouvrir les places arrières lui donne une ligne beaucoup plus fluide. Enfin et pas le moindre détail, elle partage avec le Speedster ce fameux tableau de bord. Ce très bel exemplaire est en parfait état de présentation et de fonctionnement.

1444833837844463

Achetée aux USA en 1992 par un ancien pilote de ligne français, cette incroyable XK 140 SE se présente dans un état proche des gagnantes de concours d'élégance. Modèle rare, il s'agit d'une « SE » (Special Equipment) qui se différencie des autres par une culasse issue de la Type C, alimenté par deux carburateur HS8 de 2 pouces et une double pipe d'échappement qui permet aux 6-cylindres en ligne de 3,4L de développer 210 CV au lieu des 190 sur le modèle de base.

1967 MERCEDES BENZ 600 PULLMAN 1967 MERCEDES BENZ 600 PULLMAN

La Mercedes Benz 600 a fêté ses 50 ans en 2013. Présentée au salon de Frankfort de 1963, la carrière de cette limousine ultra-exclusive va durer jusqu'en 1981. Pour contrer les marques les plus prestigieuses de l'époque et pour affirmer sa suprématie, le bureau d'étude de DAIMLER BENZ a réalisé avec cette voiture une véritable prouesse technologique.

1968 JAGUAR TYPE E 1½ CABRIOLET 1968 JAGUAR TYPE E 1½ CABRIOLET

Une des plus belles robes de l'histoire de l'automobile, un moteur au souffle prodigieux propulsant la voiture à près de 240 km/h ! C'est sous la forme d'une véritable gageure qu'apparaît la Type E en 1961. La série 1 ½ est une série intermédiaire (et au nom officieux) qui n'a été construite qu'en 1967.

1444833844056344 1933 AC Type 16-66

D'origine, avec le moteur refait après Le Mans Classic il y a une dizaine d'année, ce modèle est vendu au complet: capote, side-screen et tonneau cover en bon état. Cette incroyable voiture a participé au Montlhéry Vintage 2015.

c1901 DE DION BOUTON Vis-à-vis c1901 DE DION BOUTON Vis-à-vis

Le vis-à-vis De Dion Bouton peut être considéré comme la première voiture française fabriquée en série. Tout le monde connaît ce modèle emblématique, il est même exposé dans le Hall de l'Automobile Club de France. Le vis-à-vis présenté possède le numéro de châssis 1405, ce qui tendrait à dire que le modèle daterait de fin 1901 ou début 1902. Il appartient à la même famille depuis 4 générations.

Retrouvez ici tous les lots en vente chez Osenat. 

Commentaires