Image ©Bonhams Image ©Bonhams

Certains l’appellent « l’ultime voiture bondienne ». Et pour cause, cette Aston Martin DB5 de 1965 argentée est la star de l’ouverture du film « GoldenEye », sorti en 1995. Trois minutes de cinéma durant lesquelles les spectateurs retiennent leur souffle pendant que l’acteur Pierce Brosnan se lance dans une course folle sur les routes serpentées de Monaco contre une Ferrari 335, manœuvrée par sa rivale Xenia Onatopp. Une scène pleine d’adrénaline qui s’achève dans une toute autre ambiance, lorsque le célèbre agent parvient à séduire sa passagère, une psychologue envoyée par le MI6 pour évaluer son état mental. Classique Bond.

La voiture entre en possession de son propriétaire actuel en 2001, et entre par la même occasion dans l’histoire des enchères : avec une adjudication de 200 000 dollars, elle devient alors l’objet bondien le plus cher jamais vendu. Aujourd’hui, la maison de ventes Bonhams espère enregistrer un prix de base avoisinant les 1,6 million de livres sterling.

Image ©Bonhams Image ©Bonhams

Au total, il a fallu trois Aston Martin DB5 pour finaliser le tournage de « GoldenEye ». Deux d’entre elles ont été utilisées spécialement pour les cascades et les scènes d’action. Celle qui sera présentée à la vente, un châssis DB5/1885/R à intérieur cuir noir, est l’un de ces modèles.

Après le tournage, le petit bijou est racheté par Stratton Motor Company, un restaurateur britannique. Une fois sa restauration terminée, l’Aston Martin apparaît dans plusieurs évènements et foires aux États-Unis, ainsi qu’à Londres pour la mythique exposition « Bond in Motion ».

Pierce Brosnan et son Aston Martin DB5 pour « GoldenEye », image via Pinterest Pierce Brosnan et son Aston Martin DB5 dans « GoldenEye », image via Pinterest

La porte-parole de Bonhams, Poppy McKenzie Smith, déclare que la voiture « incarne le glamour, l’audace et la quintessence british de l’agent préféré de tous ». À cela, elle ajoute que le modèle « est réellement une belle machine en condition exemplaire, encore capable d’atteindre les 150 mph (240 km/h) ».

Le 2 juin prochain, l’égérie de GoldenEye sera exposée à Englefield House, avant d’entrer en salle des ventes chez Bonhams le 13 juillet, dans le cadre de la « Goodwood Festival of Speed Sale ».

Commentaires