Intitulée La Rétrospective, l'exposition du Centre Pompidou réunira une centaine d'œuvres de César venues du monde entier.

César Baldaccini dit César (1921-1998) est un sculpteur faisant partie des membres des Nouveaux réalistes, mouvement né en 1960. C'est un personnage atypique qui a toujours cultivé sa différence et ses origines: "Je suis fondamentalement un autodidacte absolu".

C'est au milieu des années 1950, lors de sa rencontre avec les artistes de Saint-Germain-des-Près et de Montparnasse, que l'oeuvre de César suscite l'intérêt.

Il se fait en effet remarquer pour la transformation des matériaux qu'il opère dans des matériaux de récupération peu coûteux.

Expansions, compressions (oeuvres faites d’objets de tôle et de métal compressé), empreintes humaines...César est l'homme des happenings grandioses qui font scandale dans les années 1960.

Ses oeuvres sont un réquisitoire violent contre la société industrialisée de surconsommation. Populaire, il l'est également grâce au trophée qu'il réalise pour la nuit du cinéma qui porte son nom.

Vingt ans après sa disparition, le Centre Pompidou offre à voir des cycles méconnus de son travail, notamment des oeuvres que César a offert à Paris et à sa région, un Centaure, trônant dans le 6e arrondissement, un pouce géant du côté de la Défense ou encore un tour de voitures compressées visibles à Jouy-en-Josas.

Le musée parisien pose aussi la question de l'héritage de César à l'art contemporain. Une voiture compressée peut-elle créer de l'émotion? Peut-on parler de sculpture devant un pouce moulé et agrandi? Grâce à cette grande rétrospective et vingt ans après sa disparition, le public peut analyser ce que l'artiste a apporté au XXe siècle.

La grande rétrospective a lieu au Centre Pompidou du 12 décembre 2017 au 23 mars 2018. Plus d'informations sur le site du Centre Pompidou.