Mardi 3 octobre, une coupelle "rince-pinceaux" datant de la dynastie des Song du Nord (960-1127) a battu tous les records de céramique chinoise aux enchères.

Après 20 minutes de bataille entre plusieurs enchérisseurs, la pièce vieille de 900 ans s'est vendue 37,7 millions de dollars chez Sotheby's.

Image via Sotheby's Image via Sotheby's

Cette céramique "Ru Guanyao", du nom de l'un des cinq grands fours opérant à l'époque de la dynastie des Song du Nord (960-1127), montre la perfection accomplie par les artisans au cours de cette dynastie.

D'une couleur d'un bleu-vert très pâle, les céramiques "Ru" sont aujourd'hui les plus rares de Chine. On estime qu'il reste 79 pièces intactes dans le monde, pratiquement toutes dans des musées.

La pièce proposée par Sotheby's, par son état impeccable et sa provenance de la Collection The Le Cong Tang, était promi à réaliser un très beau résultat.

Image via Sotheby's Image via Sotheby's

La pièce, adjugée 37,7 millions de dollars à un enchérisseur anonyme, a battu le record mondial établi en avril 2014 par une "tasse au poulet" en porcelaine datant de la dynastie des Ming (1368-1644) et adjugée pour 36 millions de dollars.

Image via Sotheby's Image via Sotheby's

La coupe célèbrait le summum de la fabrication de porcelaine du style Chenghua entre 1465 et 1487, renommée pour avoir affiné la méthode "doucai". Les exemplaires bien conservés de cette période sont rares, et c'est le milliardaire shanghaien Liu Yiqian qui avait remporté la vente.

Commentaires