Les notes rédigées en 1975 (soit un an avant sa mort) étaient destinées à un professeur engagé par Mao pour lui faire la lecture. Elle ont été vendues chez Sotheby's à Londres pour 910 000 dollars (704 750 livres sterling). La maison a déclaré à cet effet que les manuscrits étaient "de la plus grande rareté".

Mao Zedong Manuscrits sur la littérature chinoise Image via Sotheby's Mao Zedong
Manuscrits sur la littérature chinoise
Image via Sotheby's

En effet, Mao s'était décidé à recruter une aide pour continuer à avoir accès aux grands textes, sa vue diminuant de façon irréversible. Il mène des entretiens avec Di Lu mais ses problèmes d'articulation l'empêchent de s'exprimer correctement. C'est ainsi que la professeure a l'idée de lui demander de coucher ses pensées par écrit.

C'est ainsi que sont nées les notes qui ont fait l'objet de ces transactions. Selon Gabriel Heaton, spécialiste des manuscrits auprès de la maison Sotheby's, ces écritures sont "une indication du paysage culturel intérieur de Mao, de ses intérêts bien au-delà de la politique et sa connaissance profonde de la littérature chinoise classique."

Les notes portent sur la littérature et la poésie chinoises classiques, que le dictateur chinois appréciait particulièrement.

Mao Zedong, représenté ici en 1963, était un lecteur avide de la littérature classique Image via Getty Images Mao Zedong, représenté ici en 1963, était un lecteur avide de la littérature classique
Image via Getty Images

Le prix final a atteint 910 dollars et a multiplié par dix fois l'estimation fixée entre 60 000 à 80 000 dollars. Les manuscrits écrits par Mao sont "exceptionnellement rares sur le marché, ce qui rend très difficile pour nous de les estimer." a expliqué Gabriel Heaton. "L'intérêt pour les objets liés à Mao est fort, en particulier en Asie et en Chine". a-t-il déclaré.

Mao Zedong a dirigé le Parti communiste chinois et fondé la République populaire de Chine. Jeune homme, il a travaillé à la bibliothèque de l'Université de Pékin et est resté tout au long de sa vie un lecteur assidu et un écrivain de la littérature classique, malgré ses valeurs politiques révolutionnaires.

Commentaires