Gauche: Mousky Droite: Richie Rich Gauche: Mousky
Droite: Richie Rich

James Dillon Wright aka "Dillon Boy" grandit dans les années 1980 aux Etats-Unis où il s'imprègne d'une culture sans frontières. En dehors de son skateboard, il passe le plus clair de son temps dans des librairies de bandes dessinées. Il prend également des cours de dessin qui seront plus tard la base de son travail.

Son premier objectif: dessiner Marvel. À douze ans, il postule chez la maison d'éditions Marvel Comics. Il ne décrochera pas d'emploi mais à la place une formation de dessin et d'écriture. Cela le conforte dans l'idée de détourner sur le papier les héros des bandes dessinées. Il réalise sa toute première à l'âge de quatorze ans, belle preuve de son talent.

La peinture et les pochoirs de Dillon Boys ne s'arrêtent pas aux personnages de fiction. Il représente aussi des célébrités du monde de la musique, du cinéma ou de la politique. L'un des exemples les plus connus est le portrait de Barack Obama réalisé en 2008 en collaboration avec Shepard Fairey.

The Blue Knight est imaginé pendant la campagne présidentielle pour le candidat Obama, pour qui Obey (Shepard Fairey) imagine le slogan "HOPE". Dillon Boy apparait en compagnie de Shepard Fairey lors de la parution du portrait dans le magazine Times, à l'occasion de l'élection de Barack Obama comme "Homme de l'année" 2008.

Dillon Boy se plait à détourner les personnages de Disney dans des situations surprenantes. Et c'est justement cette "surprise" que souhaite susciter l'artiste chez le spectateur. Dillon Boy est suivi par des milliers de fans à travers le monde pour ses oeuvres pop et originales.

Toutes les oeuvres illustrant l'article faisaient partie de la vente de Street Art organisée par Catawiki le 21 avril dernier.

La plateforme d'enchères en ligne présente régulièrement des ventes d'art urbain, ainsi que beaucoup d'autres spécialités telles que les bijoux, les montres, les voitures de collection ou les objets d'art. Retrouvez le catalogue complet de Catawiki sur Barnebys.

Commentaires