Dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, le paquebot du Titanic heurte un iceberg en plein milieu de l'Atlantique.

Mabel Bennett, passagère de 33 ans voyageant en première classe, a tout juste le temps d'enfiler un manteau par-dessus de sa chemise de nuit. Le naufrage déplore plus de 1500 disparus, mais Mabel a la chance d'être secourue sur l'un des canots de sauvetage.

Mabel Bennett dans son manteau de fourrure sur le Titanic CRÉDIT: HALDRIDGE / BNPS Mabel Bennett dans son manteau de fourrure sur le Titanic
CRÉDIT: HALDRIDGE / BNPS

Cette survivante a vécu des jours heureux après l'incident avant de s'éteindre en 1974 à l'âge de 96 ans. C'est sa soeur puis sa nièce qui a hérité du fameux manteau. En 1999, il est vendu une première fois aux États-Unis.

Le manteau a trouvé preneur pour 180 000 euros Image via bbc Le manteau a trouvé preneur pour 180 000 euros
Image via bbc

Le 22 avril dernier, près de 20 ans après, le manteau a été dispersé aux enchères dans le sud-ouest de l'Angleterre pour quelque 180 000 euros. Le vêtement, qui était estimé entre 60 000 et 80 000 euros, a donc plus que doublé son estimation.

Le commissaire-priseur Andrew Aldridge de Henry Aldridge & Son a déclaré que le vêtement était "l'un des lots les plus visuels" du Titanic à passer en vente ces dernières années.

Le Titanic était considéré comme insubmersible Image: CENTRAL PRESS/ GETTY IMAGES Le Titanic était considéré comme insubmersible
Image: CENTRAL PRESS/ GETTY IMAGES

Chez la maison Henry Aldridge & Son, ce n'est pas la première fois qu'un objet du Titanic réalise un record aux enchères.

En 2013, le célèbre violon de Wallace Hartley était vendu aux enchères plus d'un million d'euros. En 2016, une clé retrouvée dans le Titanic trouvait preneur pour 95 000 euros. En 2015, un biscuit faisant partie du kit de survie présent à bord de l'un des canots de sauvetage du Titanic devenait le biscuit le plus cher au monde en se vendant près de 21 000 euros.

Commentaires