Simon de Pury Image via gq.com Simon de Pury
Image via gq.com

Le nouveau business par Simon de Pury est le résultat d'un partenariat entre la Galerie Mallett (l'un des marchands d'antiquités les plus prestigieux au monde, basé à Londres et New York) et Klaus Hommels (qui a notamment investi dans Skype et Facebook, et qui siège au conseil d'administration de Spotify).

L'investisseur Klaus Hommels © impulse/Norman Konrad L'investisseur Klaus Hommels
© impulse/Norman Konrad

La Galerie Mallett à Londres La Galerie Mallett à Londres

La première vente aux enchères aura lieu le 12 octobre prochain et mettra en vente environ 400 lots de la collection d'art Lambert (ou LAC en anglais, pour Lambert Art Collection). La vente, qui s'intitule « A Visual Odyssey: Selections from LAC » (« Une odyssée visuelle: œuvres sélectionnées de la collection d'art Lambert ») présentera une exposition par le designer français Jacques Grange chez Ely House (siège et principal espace d'exposition de Mallett à Londres) et se tiendra à la fois à Londres, physiquement, et en ligne. La vente comprendra des œuvres d'art contemporain et des créations de design contemporain autant que des antiquités et des objets d'art des XVIII et XIXème siècle.

De Pury souligne que les coûts sont largement inférieurs pour développer et fournir des catalogues numériques. Cela permettra à la nouvelle plateforme de charger un taux de commission inférieur à la plupart des autres maisons de vente.

Selon Simon de Pury, « internet est un défi que doit relever le marché de l'art. Le monde numérique est le prochain terrain à conquérir et cette aventure devrait établir une nouvelle norme. Notre équipe est suffisamment talentueuse pour proposer quelque chose de nouveau et de différent sur le marché, en phase avec la culture actuelle ».

Commentaires