Alors que la Fondation Louis-Vuitton vient de dépasser la barre symbolique des 1,2 millions de visiteurs pour la Collection Chtchoukine, Bernard Arnault a annoncé un nouveau projet de mécénat d'envergure: la rénovation du Musée des arts et traditions populaires laissé à l'abandon depuis maintenant douze ans.

La modernisation de ce bâtiment emblématique de l’architecture des années 70 a été confié à Frank Gehry, l'architecte à l'origine de la Fondation Louis-Vuitton.

Mercredi 8 mars, Ségolène Royal, François Hollande, Anne Hidalgo, Frank Gehry et Bernard Arnault révélaient quel accord a été passé entre l’Etat, la Ville de Paris et la Fondation LVMH.

Ségolène Royal, l'architecte Frank Gehry, Bernard Arnault, François Hollande et Anne Hidalgo à Paris le 8 mars Photo Christophe Petit Tesson, AFP Ségolène Royal, l'architecte Frank Gehry, Bernard Arnault, François Hollande et Anne Hidalgo à Paris le 8 mars
Photo Christophe Petit Tesson, AFP

Le bâtiment classé, qui appartient à la Ville de Paris, est mis en concession à LVMH pour une durée de cinquante ans, hors travaux. C'est l'entreprise de luxe qui assumera les frais des travaux, estimés à 158 millions d'euros.

Faute de moyens ou de volonté, les ATP n'avaient jusqu'alors pas su combler la baisse de visiteurs et d'intérêts pour ces collections qui présentaient la société française artisanale du XIXe siècle jusqu’en 1960.

Vue depuis le jardin d’acclimatation de l’escalier du futur Centre culturel des métiers d’art FRANCK GEHRY/LVMH Vue depuis le jardin d’acclimatation de l’escalier du futur Centre culturel des métiers d’art
FRANCK GEHRY/LVMH

Le projet consiste à créer un centre culturel autour des métiers d’art et des savoir-faire français. Une pièce gigantesque pourra notamment servir de salle de concerts ou de lieu prestigieux pour des évènements ponctuels de grande ampleur.

Cette rénovation du Musée des arts et traditions populaires vient étendre la suprématie de Bernard Arnault dans le Bois de Boulogne, lui qui possède déjà le Jardin d'Acclimatation et la Fondation Louis-Vuitton.

Alors que François Pinault annonçait récemment son projet d'ouverture d'un musée à la Bourse de Commerce de Paris, la ville de Paris ne peut que se réjouir de la guerre de mécénat culturel qui oppose ces deux magnats du luxe.

Commentaires