John De Andrea, né en 1941 dans le Colorado aux États-Unis, est un sculpteur hyperréaliste.

Cet artiste utilise une technique bien précise pour toutes ses oeuvres. À partir de réelles empreintes humaines, John De Andra réalise des répliques en polyester et fibre de verre étonnantes de réalisme.

C'est l'une de ces sculptures de John De Andrea que Subastas Galileo mettra en vente le 23 février prochain à Madrid.

John De Andrea, polyester et cheveux naturels, 78x175x75 cm John De Andrea, "Linda reclining", polyester et cheveux naturels, 78x175x75 cm

Ses représentations humaines sont très souvent représentées nues, sans doute pour être au plus près de la vérité du corps humain.

"Je voudrais qu’ils respirent" explique John De Andrea à propos de ses personnages.

John De Andrea, "Linda reclining", polyester et cheveux naturels, 78x175x75 cm John De Andrea, "Linda reclining", polyester et cheveux naturels, 78x175x75 cm

L'hyperréalisme est un courant artistique qui consiste en la reproduction artistique strictement identique d'une image ou d'une personne.

Dans les oeuvres de John De Andrea, le résultat obtenu est si vrai que nature que le spectateur se demande si l'œuvre est une sculpture ou une personne vivante.

Dans la carrière de l'artiste américain, la sculpture hyperréaliste est apparue comme une évidence. "J’avais combiné la peinture et la sculpture et j’aimais ça jusqu’au jour où je me suis dit que c’était idiot. Pourquoi ne pas faire un vrai personnage ?" 

John De Andrea, "Linda reclining", polyester et cheveux naturels, 78x175x75 cm John De Andrea, "Linda reclining", polyester et cheveux naturels, 78x175x75 cm

L'oeuvre a été estimée 10 000 euros par les experts de Subastas Galileo.

D'autres oeuvres d'art et objets complèteront cette jolie vente. Parmi elles, des lithographies de Roy Lichtenstein, de Joan Miró, des bijoux et des oeuvres d'artistes espagnols de renom.

Retrouvez le catalogue complet sur Barnebys. 

Commentaires