Native Auctions est la première maison de vente belge spécialisée dans l’art tribal. Alliant rigueur et qualité mais aussi modernité, cette maison s'attèle à dépoussiérer le monde des enchères en proposant des ventes qui allient l’art classique d’Afrique et d’Océanie avec d’autres formes d’art.

Le 21 janvier prochain, c'est le mobilier du XXe siècle qui sera mis à l'honneur avec une quarantaine de lots dédiés à cette spécialité. Ils interagiront directement avec une vingtaine de lots d'art tribal, donnant ainsi à la vente un angle nouveau et original.

Screen Shot 2017-01-06 at 15.02.23

À gauche: Paravent Eames en bois de noyer. Estimation 3 500-4 500 €
À droite: Masque Dan. Estimation 20 000-30 000 €

Les associés Nicolas Paszukiewicz et Sébastien Hauwaert donnent une réelle dimension curative aux enchères. "Nos recherches sur les arts africains nous amènent à des carrefours temporels et stylistiques où les objets d’arts premiers et le mobilier d’époque se sont fréquentés et ont cohabité pour satisfaire la curiosité, la nécessité esthétique et l’exigence de leurs propriétaires et de leurs temps."

"Proposer des objets d’origine, de contextes et de styles différents dans la même vente, est aussi une invitation à prendre du recul et poser un regard nouveau tant sur l’art tribal que sur les formes, peut-être plus familières, du mobilier et des tableaux." 

Screen Shot 2017-01-06 at 15.12.38

À gauche: chaise par George Nakashima. Estimation: 8 000 - 10 000 €
À droite: bâton royal Luba. Estimation: 15 000 - 20 000 €

La vente du 21 janvier est organisée en collaboration avec le galeriste de mobilier XXème, Olivier Biltereyst. Les lignes géométriques du mobilier créent un face-à-face très intéressant avec les lignes brutes et pures des objets d'art tribal, notamment sur le travail du bois.

Screen Shot 2017-01-06 at 14.52.39

À gauche: Tabouret Luba. Estimation: 6 000 - 8 000 €
À droite: Tabouret par Le Corbusier. Estimation: 30 000 - 40 000 €

L'ensemble composé de 64 objets donne une vente cohérente et de qualité. "Nous avons identifié nos préférences et les caractéristiques essentielles, finalement communes à nos domaine respectifs : la beauté, la rareté et l’authenticité. La cohérence de cette vente viendra d’elle-même en suivant ces préceptes regroupés sous un vocable unifiant de qualité."

Par les exigences élevées de ses collectionneurs, l'expertise de ses marchands et l'héritage belge des anciennes colonies, la maison belge Native confirme avec cette vente leur importance sur le marché de l’art africain et océanien.

Toutes les pièces de la vente seront visibles à la galerie Native, Galerie de Ruysbroeck 5, du 17 au 21 janvier 2017.

Retrouvez sur Barnebys l'ensemble de la vente Native Auctions. 

Commentaires