Les Contes de Beedle le Barde (The Tales of Beedle the Bard en anglais) est un livre pour enfants imaginé par J.K Rowling et issu du monde du sorcier Harry Potter. Il est censé aider les lecteurs dans la quête des reliques de la mort dans le tout dernier ouvrage de la saga Harry Potter.

L'histoire est conçue comme un livre légué à Hermione Granger par Albus Dumbledore, directeur de l'école de sorcellerie Poudlard.

J.K Rowling, “The Tales of Beedle the Bard translated from the original runes”, 2007 Image via Sotheby's J.K Rowling, “The Tales of Beedle the Bard translated from the original runes”, 2007
Image via Sotheby's

Parmi les sept exemplaires manuscrits et illustrés par J. K. Rowling, l'ouvrage mis en vente par Sotheby's était destiné à Barry Cunningham, le premier éditeur à avoir fait confiance à de Rowling pour la publication d'Harry Potter.

Au début du livre, on peut lire une dédicace de JK Rowling disant: "À Barry, l'homme qui a cru qu'un roman trop long sur un sorcier à lunettes pourrait se vendre... MERCI". L'emballage d'origine, dans lequel l'ouvrage a été offert à Cunningham, était inclus dans le lot.

J.K Rowling, “The Tales of Beedle the Bard translated from the original runes”, 2007 Image via Sotheby's J.K Rowling, “The Tales of Beedle the Bard translated from the original runes”, 2007
Image via Sotheby's

Le manuscrit s'est vendu dans la fourchette d'estimation (380 000$ –633 000$) avec une adjudication pour un acheteur anonyme à 467 000 dollars.

Les six autres exemplaires ont été remis à d'autres figures clés ayant contribué à la publication de la saga Harry Potter, à l'exception d'un exemplaire vendu chez Sotheby's en 2008.

Une édition limitée de The Tales of Beedle the Bard remporté par Amazon en 2008 chez Sotheby’s Photo: Toru Yamanaka/AFP/Getty Images Une édition limitée de The Tales of Beedle the Bard remporté par Amazon en 2008 chez Sotheby’s
Photo: Toru Yamanaka/AFP/Getty Images

C'est l'entreprise Amazon qui avait alors remporté l'enchère pour 3,985 millions de dollars, fixant un nouveau record pour un manuscrit littéraire contemporain.

Les bénéfices de cette vente avaient été reversés à Lumos, l'œuvre de charité de Rowling.

Commentaires