Dès le début de la Première Guerre mondiale, Christopher Nevinson s'engage du côté français en tant qu'ambulancier. Son expérience avec les blessés le change à jamais, il se met à peindre les horreurs de la guerre dans un style fortement influencé par le futurisme et le cubisme.

En 1917, Christopher Nevinson est nommé artiste de guerre officiel, un poste qu'il occupe malgré beaucoup de controverse. À cette époque, son style évolue du modernisme au réalisme.

Christopher Richard Wynne Nevinson, Paths of Glory, 1917 Christopher Richard Wynne Nevinson, Paths of Glory, 1917

Son œuvre Paths of Glory a fait couler beaucoup d'encre. Alors qu'il représente deux soldats britanniques morts au combat et gisant dans la boue et les barbelés, l'oeuvre est jugée trop choquante pour être exposée lors de l'Exposition de Guerre. Nevinson, assumant son style réaliste et souhaitant révéler au grand public l'horreur de la guerre, exposera quand même la toile affranchie d'une mention "Censurée".

Cette même année, malgré quelques disputes, Nevinson s'attèle à décorer le Hall of Remembrance commandée par le Comité des Mémoriaux de guerre britannique. Encore une fois entravé, on l'empêche de reproduire cette oeuvre d'art à grande échelle.

Christopher Richard Wynne Nevinson, The Road from Arras to Bapaume, 1918 Estimation basse: 59 000 EUR Christopher Richard Wynne Nevinson, The Road from Arras to Bapaume, 1918
Estimation basse: 59 000 EUR

En 1917, Nevinson créé The Road from Arras to Bapaume, une représentation hantante d'une route du Nord de la France. L'oeuvre est exposée à Leicester Galleries à Londres en mars 1918.

Les collines évoquent le sens du pastoralisme anglais, tandis que la seule route partant du dépôt d'Arras en direction du front rappelle les horreurs de la guerre. Les souches d'arbres et les fils de fer barbelés sont des témoins de la dévastation du conflit.

Cette oeuvre passera sous le marteau de Forum Auctions le 5 décembre prochain. D'autres grands noms seront aussi présentés comme Pablo Picasso, Joan Miro, Marc Chagall, René Magritte, Georges Braque, Keith Haring, Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Patrick Caulfield, Richard Hamilton, Damien Hirst ou encore Bridget Riley.

Les oeuvres sont visibles au public à l'hôtel The Westbury à partir de 9h30 le jeudi 1er décembre. Retrouvez sur Barnebys le catalogue complet de la vente. 

Commentaires