La vente, qui s'articule sous formes de "chapitres", débutera les hostilités avec 23 lots provenant directement des archives de Grégory Alexinsky (1879 - 1967). Ce révolutionnaire russe, social- démocrate, bolchevik, et après - contre-révolutionnaire avait déjà enflammé les enchères dans une vente du 30 avril dernier chez Cazo.

Cette fois-ci, vous trouverez dans les archives de Grégory Alexinsky d'autres livres anciens, des coupures de roubles, des lettres manuscrites ou encore des livres d'or de sa famille.

Livre d’or de Tatiana et Gregory Alexinsky Livre d’or de Tatiana et Gregory Alexinsky

Ensuite, livres anciens russes et cahier personnel du peintre Dobujinsky prendront le relais de cette belle vente.

Entre autres, un cahier personnel de Dobujinsky avec ses dessins originaux et daté de 1957 (année de sa mort) ne manquera pas de séduire les amoureux de ce peintre russo-lituanien connu pour ses paysages urbains.

Cahier personnel avec ses dessins, daté 1957 - l’année de la mort de Dobujinsky Mstislav Une page du cahier personnel avec ses dessins, daté 1957 - l’année de la mort de Dobujinsky Mstislav

Un dessin du cahier personnel, daté 1957 - l’année de la mort de Dobujinsky Mstislav Un dessin du cahier personnel, daté 1957 - l’année de la mort de Dobujinsky Mstislav

La suite de la vacation promet aussi beaucoup, avec un exceptionnel cadre par Israel Roukhomovsky (1860 - 1936). Cet orfèvre est mondialement connu pour l’affaire de la Tiare du Musée du Louvre.

En 1896, le Musée du Louvre acquiert une tiare de Saïtapharnès en or pour 200 000 francs-or et soit-disant datée du IIe siècle. Mais les experts mettent en doute l'authenticité de la pièce, qui se révèle être un faux. À l'origine de la tiare, il s'agit en réalité de cet orfèvre du nom de Israel Roukhomovsky qui, pour quelques 7 000 francs, avait réalisé la pièce pour le compte de deux commerçants. Il se rend à Paris pour authentifier sa propre pièce, et s'y installe dès 1909. Il reçoit de nombreux prix en reconnaissance de la qualité de son travail d'orfèvre.

Israël Roukhomovsky, Cadre rectangulaire en vermeil, argent et émaux polychromes Israël Roukhomovsky, Cadre rectangulaire en vermeil, argent et émaux polychromes

 En bas à droite du cadre sous la bordure, présence d’une marque représentant la tiare du roi Saïtapharnès et une inscription gravée «Roukhomovsky Paris» En bas à droite du cadre sous la bordure, présence d’une
marque représentant la tiare du roi Saïtapharnès et une inscription gravée «Roukhomovsky Paris»

Enfin, une collection d'ex libris de V. Khydoley (1945-2007) ainsi qu'une dizaine de lots provenant des archives de Vadim Schavinsky (1896-1976) clôtureront cette vente d'art russe.

Les expositions publiques auront lieu le 18 juillet de 11h à 18h et le 19 juillet de 11h à 12h, Salle VV à Paris. Plus d'informations sur www.cazo.fr

Retrouvez ici l'ensemble du catalogue. 

Commentaires