Le sculpteur belge Pol Bury commence sa carrière comme peintre du surréalisme. Il abandonne rapidement ce style pour se consacrer à l'art du mouvement, devenant l'un des principaux sculpteurs cinétique du XXe siècle. Ayant définitivement choisi de vivre à Paris malgré plusieurs séjours marquants aux Etats-Unis entre 1966 et 1971, le talent de Pol Bury est mondialement reconnu grâce au soutien qu'il reçoit de prestigieuses galeries.

Paul Bury devant l'une de ses sculptures Paul Bury devant 'Les Fontaines à Boules', exposées au Palais Royal à Paris

Les Fontaines à Boules par Pol Bury Les Fontaines à Boules par Pol Bury

L'exposition rassemblera jusqu'au 23 août 80 œuvres de l'artiste - sculptures bien sûr, mais aussi installations, fontaines, bijoux, maquettes, photographies, films d'archives...

« 25 œufs sur un plateau » de Pol Bury (1970), sculpture en cuivre poli  Image via La Fondation EDF « 25 œufs sur un plateau » de Pol Bury (1970), sculpture en cuivre poli
Image via La Fondation EDF

Image via La Fondation EDF Image via La Fondation EDF

Image via La Fondation EDF Image via La Fondation EDF

Image via La Fondation EDF Image via La Fondation EDF

exposition_pol_bury_espace_fondation_edf 001 Image via Parisianshoegals.com

Image via Parisianshoegals.com Image via Parisianshoegals.com

Tout au long de sa carrière artistique, Pol Bury travaillera sur le temps et le mouvement en changeant constamment d'angle de vue.  Dans toutes ses oeuvres il interroge le rapport entre l'objet et son spectateur, jouant avec l'espace et le mouvement des deux parties. A propos de son travail, il déclarait: « Il y a une certaine satisfaction à intervenir dans l'ordre établi de la géométrie, des installations, des facettes et d'imaginer ainsi que nous pouvons titiller la gravité. (...) La vitesse limite l'espace, la lenteur le multiplie. »

Exposition de 28 avril au 23 août 2015

Espace Fondation EDF - 6, rue Récamier 75007 Paris (M : Sévres - Babylone)

Tél : 01 53 63 23 45
Du mardi au dimanche de 12h à 19h (sauf jours fériés)
Entrée libre

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fondation EDF. Bonne visite!

Commentaires