Corinne Lefebvre, historienne d'art et directrice de la maison AlBahie Image via AlBahie Corinne Lefebvre, historienne d'art et directrice de la maison AlBahie
Image via AlBahie

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots cette toute nouvelle maison qu’est AlBahie ?

AlBahie a ouvert ses portes en mars 2016, avec une toute première vente d'art Orientaliste et de l'Islam. L'objectif d'AlBahie a été depuis le début de proposer des enchères aux Qataris et des les initier à ce monde dont on n'a pas beaucoup l’habitude au Moyen-Orient.

Quels sont vos domaines de spécialisation ?

Nous proposons des ventes dans des domaines variés, mais cela nous tenait à coeur, pour notre toute première vente, de présenter de l’art islamique et orientaliste. C’est vraiment ce qui nous représente, cela touche à notre culture.

Nous travaillons à la fois avec des experts locaux et internationaux dans des spécialités diverses. Notre prochaine vente sera une vente de tapisserie, et la prochaine présentera des bijoux et des montres. Plus tard dans l'année sont aussi prévues des ventes d'art contemporain, de mobilier, etc.

Quelle est la situation du marché de l’art au Qatar ? Pourquoi AlBahie est-elle la seule maison de vente du Qatar ?

Nous ne sommes pas la toute première maison présente au Qatar. Christie’s et Sotheby’s travaillent avec des représentants sur place, ils ont déjà organisé plusieurs ventes.

Mais c'est vrai qu'une maison de ventes manquait vraiment à Doha. Au Qatar il y a beaucoup de ventes de charité mais peu de ventes aux enchères traditionnelles comme ceux que vous pouvez avoir en Europe, aux Etats-Unis ou ailleurs. AlBahie propose enfin aux Qataris d'y accéder.

Il y a un vrai travail d'éducation, on accompagne notre clientèle pour les familiariser avec nos services.

Le Qatar comprend-il beaucoup de collectionneurs ?

Oui, je pense que le potentiel de ce pays est immense. Je suis persuadée que de nombreuses personnes aimeraient collectionner, mais ne savent pas comment s'y prendre. Les Qataris ne sont jamais exposés aux maisons de vente, or elles facilitent le processus d'achat pour les amateurs d'art. En plus, avec une maison de ventes, on apporte certes l'art aux gens, mais également l'excitation de la salle de vente.

La maison AlBahie est située à Doha (Qatar) Image via AlBahie La maison AlBahie est située à Doha (Qatar)
Image via AlBahie

Parlez-nous de votre parcours. Comment en êtes-vous arrivé à diriger la maison AlBahie?

J'ai fait des études d'Histoire de l'Art, puis j'ai poursuivi chez Christie's Education à Londres. Au Canada, j'ai déjà travaillé à l'ouverture d'une salle de vente à Montréal, puis j'ai déménagé en France ou j'ai enseigné l'Histoire de l’Art. Après un doctorat à Paris, j'ai saisi cette belle opportunité de participer au développement de la maison AlBahie au Qatar.

Cela fait maintenant deux ans que nous travaillons sur le projet. C'est une très belle expérience!

Quels rapports personnels entretenez-vous avec l’art ?

Je collectionne la photographie contemporaine, principalement sur le thème de l'architecture. J'aime aussi beaucoup les bijoux vintage.

En fait, tout le monde peut être collectionneur, chacun à son niveau!

Dans votre métier, quelle est votre utilisation d’internet ?

Chez AlBahie, Internet fait partie intégrante de notre stratégie. Nous allons bientôt refondre le site pour proposer des ventes online. En parallèle des ventes directes, nous souhaitons proposer à nos clients des timed auctions, sur des produits tels que la maroquinerie, les montres ou les bijoux.

Pour le moment, nous utilisons des plateformes comme Barnebys pour promouvoir nos ventes.

Que pensez-vous de la relation de plus en plus proche entre l’art et internet ?

Internet ouvre le marché à une clientèle beaucoup plus large d'amateurs d'art. L'accès à l'art et à l'information est enfin facilité.

Toutes les plateformes qui facilitent l'accès à l'art sont en général très bien faites et j'encourage fortement les gens autour de moi à les utiliser.

Et d’un projet comme celui de Barnebys de réunir tous les objets d’art sur une seule et même plateforme ?  

La plateforme de Barnebys est très bien faite, elle offre une belle visibilité internationale. Aujourd'hui c'est très important pour les maisons de vente d'être visible partout en ligne.

Chez Barnebys, ce qui nous a particulièrement séduits, c'est la plateforme en chinois. Au Qatar, nous sommes vraiment à mi-chemin entre l'Asie et l'Europe, et c'est important de toucher aussi cette nouvelle clientèle.

Quels sont les actualités à venir pour AlBahie?

Nous allons donc refondre le site pour lui donner un aspect plus "e-commerce" et permettre les ventes directes en ligne.

Au-delà de ce projet, les ventes vont se succéder. Le calendrier est déjà bien fourni!

Commentaires