En ouvrant leur nouveau département Photographie, la Maison de ventes Cornette de Saint Cyr marque une étape importante dans la reconnaissance de ce medium comme œuvres d’art, l’inscrivant dans la continuité de leur département Art contemporain.

Pour ce second événement, c’est le célèbre magazine Paris Match qui fut à l’honneur. Après près de 70 ans d’existence (effectif en 2019), le magazine a souhaité rendre hommage aux photojournalistes qui l’accompagnèrent et avec qui il collabora depuis sa création en 1949.

En se replongeant dans leurs 15 millions d’images d’archives, Paris Match en a retiré 143 photographies qui ont composé la vente qui a eu lieu au début du mois. Fortes et variées, ces photographies, toutes singulières, plongeaient aussi bien au cœur de la création artistique qu’en immersion dans les territoires ravagés par la guerre, reflétant ainsi la diversité du métier de photojournaliste. Témoin de leur temps, chaque cliché retenu nous livre alors une tranche de vie d’époque, un moment fugace fixé définitivement par des photographes avant tout humanistes.

Parmi le large choix de photographies de Michou Simon, François Pages, Walter Carone, Tony Saulnier et bien d’autres, le record de la vente revient à Jack Garofalo avec son célèbre cliché de 1987, montrant Jacques Chirac se reposant, bandeau sur les yeux et en pantoufle, à bord du Concorde, adjugé pour la coquette de somme de 17 000 euros.

Jacques CHIRAC en pantoufles et masque sur les yeux se reposant à bord du Concorde l'emmenant en Nouvelle-Calédonie © Jack Garofalo / Paris Match, 1987 Jacques CHIRAC en pantoufles et masque sur les yeux se reposant à bord du Concorde l'emmenant en Nouvelle-Calédonie
© Jack Garofalo / Paris Match, 1987

Mais les autres lots ne sont pas en reste, puisque une photographie de Claude Azoulay prise sur le tournage du film Le clan des Siciliens montrant l’équipe du film et ses célèbres acteurs au premier rang (Jean Gabin, Lino Ventura, Alain Delon entre autres) posant dans les fauteuils d’un Boeing reconstitué, est partie pour 12 880 euros.

Sur le tournage du film Le clan des Sicilens, d’Henri Verneuil, dans les studios de Saint-Maurice © Claude Azoulay / Paris Match, 1934 Sur le tournage du film Le clan des Sicilens, d’Henri Verneuil, dans les studios de Saint-Maurice
© Claude Azoulay / Paris Match, 1934

Une autre photographie culte d’Alain Delon sur le tournage du film La Piscine, en compagnie de Romy Schneider, prise en août 1968 par Philippe Le Tellier, a atteint la somme de 7 986 euros.

 Romy Schneider et Alain Delon, sur le tournage du film «La piscine», de Jacques Deray, dans une somptueuse villa des environs de Saint-Tropez © Philippe Le Tellier / Paris Match, 1968 Romy Schneider et Alain Delon, sur le tournage du film «La piscine», de Jacques Deray, dans une somptueuse villa des environs de Saint-Tropez
© Philippe Le Tellier / Paris Match, 1968

D’autres photographies ont été adjugé a des sommes quasi similaires, comme celle de Jacques Lange montrant Ray Charles et son piano sur le fond blanc d’un lac salé dans l’Utah pour un publicité automobile en 1994 (7 986 euros), un portrait de David Bowie par Patrick Jarnoux lors de sa tournée mondiale Isolar en juin 1976 (7 728 euros) ou encore celui de Pierre Soulages par Hubert Fanthomme réalisée en 1992 (5 410 euros).

C’est donc un joli succès qu’a réalisé Paris Match, le total des ventes atteignant 327 345 euros. Et une belle vente pour la Maison Cornette de Saint Cyr, qui prouve de cette manière que le photojournalisme a désormais toute sa place au rang d’œuvre d’art.

Retrouvez ici le catalogue détaillé de la vente. 

Commentaires