Peu avant la fermeture des locaux et leur mise sous alarme, trois hommes armés et masqués ont pénétré au Museo Civico di Castelvecchio de Vérone. Ils ont vite maîtrisé la caissière et le gardien avant de décrocher dix-sept œuvres et de s'enfuir avec la voiture du gardien.

Les tableaux, tous soigneusement répertoriés, sont invendables sur le marché légal. Parmi les toiles d'une importance majeure, on retrouve La Madone à la caille de Pisanello, une oeuvre de Jacopo Bellini, une toile de Mantegna et deux portraits de Giovanni Francesco Caroto.

"Madonne à la caille", d'Antonio Pisano, dit Pisanello, vers 1420 Image via le Museo Civico di Castelvecchio de Vérone "Madonne à la caille", d'Antonio Pisano, dit Pisanello, vers 1420
Image via le Museo Civico di Castelvecchio de Vérone

Flavio Tosi, maire de Vérone, a commenté ce vol spectaculaire. D'après lui, les voleurs sont des professionnels agissant pour un tiers: "ils connaissaient le musée, et savaient ce qu'ils cherchaient".

Le responsable de la communication de la ville de Vérone Roberto Bolis appuie également cette thèse: "C'étaient des professionnels, ils n'ont pas dit un mot. (...) Ils n'étaient visiblement pas des experts et ont surement pris des tableaux indiqués dans une liste, pas les plus précieux du musée." Pour le moment, les voleurs sont toujours en fuite et les tableaux restent introuvables.

L'hypothèse d'un commanditaire nous rappelle étrangement l'histoire de James Bond contre le fameux docteur No qui faisait voler des chefs-d'œuvre dans les musées...pour sa collection personnelle!

Docteur No contre James Bond Image via bondambitions.com Docteur No contre James Bond
Image via bondambitions.com

Commentaires