Cinq ans après avoir été sauvée de la démolition, la très controversée pièce de Banksy de Detroit a finalement été mise en vente par la maison Julien's Auctions.

La peinture murale I Remember When All This Was Trees, réalisée à Detroit en 2010 et estimée entre 200 000 et 400 000 dollars, s'est finalement vendue pour un "petit" 137 500 dollars.

Banksy, I Remember When All This Was Trees (2010) Photo: Oxblood Ruffian Banksy, I Remember When All This Was Trees (2010)
Photo: Oxblood Ruffian

Pochoir à l'aérosol en quatre couleurs, elle met en scène un petit garçon au regard sombre qui tient une boîte de peinture rouge sang et un pinceau après avoir écrit le message "Je me souviens quand tout cela n'était que des arbres". La peinture laisse même voir des empreintes digitales de Banksy, clin d'oeil de celui qui n'a jamais voulu révéler son identité.

C'est la Galerie 555 qui avait récupéré la peinture murale avant une démolition programmée. Elle en avait obtenu la propriété après un procès perdu par le propriétaire des murs. La galerie, qui avait écumé de nombreuses critiques, a annoncé son projet de vendre l'oeuvre dans l'intérêt de la promotion de jeunes artistes et le financement de nouveaux programmes éducatifs.

Martin Nolan et Michael Doyle préparent le présentoir d'une oeuvre de Banksy. Photo Frederic J. Brown / AFP Martin Nolan et Michael Doyle préparent le présentoir d'une oeuvre de Banksy.
Photo Frederic J. Brown / AFP

La vente à Los Angeles comprenait aussi une oeuvre controversée réalisée à Bethléem en 2007, estimée entre 400 000 et 600 000 dollars, Donkey Documents ("Papiers d'âne"), représentant un âne en train de montrer ses papiers d'identité à un soldat israélien armé.

Image via itv.com Image via itv.com

Cette fois-ci, l'oeuvre n'a pas trouvé preneur.

Banksy reste cependant le street artist le plus coté du moment. En juin dernier, l'une de ses oeuvres monumentales a été adjugée pour 625 400 euros au célèbre hôtel des ventes parisien de Drouot.

Retrouvez Banksy sur Barnebys. 

Commentaires