Sam Larson est un artiste indépendant basé à Portland, dans l'Oregon.

Image via Instagram.com Image via Instagram.com

Cet artiste free-lance travaille pour différentes entreprises et vend également son travail (print, accessoires, tee shirts, etc.) sur son site personnel Steel Bison.

Aujourd'hui, il a plus de 230 000 followers qui suivent sur ses créations sur son compte Instagram.

Mais Sam Larson est victime de son succès. A plusieurs reprises, il a constaté que ses idées, qu'il poste régulièrement sur les réseaux sociaux, avaient été copiées et volées. "Ca arrive tout le temps avec mon travail", at-il expliqué à BuzzFeed.

Mais l'histoire va beaucoup plus loin. Le géant américain Forever 21 aurait plagié et utilisé le dessin "WILD" de Sam Larson pour l'imprimer sur des tee-shirts et le commercialiser.

Image via Instagram La création "WILD" de Sam Larson
Image via Instagram

La lettre I sur le tee-shirt de Forever 21 est légèrement différent, mais le reste du dessin est fondamentalement identique à celui de Larson.

Image via Forever21.com Le tee-shirt WILD en vente chez Forever21
Image via Forever21.com

Sam Larson s'est dit outré d'avoir découvert sa création imprimée en milliers d'exemplaires, sans même en avoir été informé par la marque.

Alors, il a décidé de prendre les devants en postant un message sur Instagram directement adressé à Forever 21. L'image est accompagnée d'un commentaire de Sam Larson: "Je garde normalement pour moi ce genre de choses, mais tout ceci est simplement ridicule. J'espère que vous prévoyez de me payer des royalties pour avoir volé mon art".

Image via Instagram Image via Instagram

Son poste a obtenu près de 13 000 likes sur Instagram. Beaucoup de ses fans ont appelé Forever 21 à réagir en utilisant le hashtag #paysamlarson.

Un porte-parole de Forever 21 a affirmé qu'ils ne pouvaient pas commenter l'affaire en raison de litiges en cours.

La marque a déjà fait face à de multiples problèmes de droits d'auteur en 2015. En juillet dernier, leur rival H&M avait porté plainte pour violation du droit d'auteur, infraction à la présentation commerciale, fausse désignation de produit et concurrence déloyale, concernant son modèle de sac en toile, portant le nom "Beach Please".

Les sacs en toile "Beach Please" de H&M et Forever 21 Image via fashionmag.com Les sacs en toile "Beach Please" de H&M et Forever 21
Image via fashionmag.com

Commentaires