Ce n'est pas la première collaboration entre la maison Lalique et les héritiers Klein. Déjà en 2011, une version en cristal bleu de la "Victoire de Samothrace" avait été imaginée par Lalique.

A gauche: l'oeuvre d'Yves Klein A droite: la création en cristal de Lalique 2011 A gauche: l'oeuvre d'Yves Klein réalisée après sa mort
A droite: la création en cristal de Lalique
2011

Cette fois-ci, c'est "la Terre Bleue" qui a inspirée Lalique. En 1957, Yves Klein créait un globe terrestre de la couleur qu'il avait inventée, l'IKB ou International Klein Blue. Il s'était ensuite fait photographier au côté de ce globe flottant dans les airs.

Yves Klein et le "Globe Terrestre Bleu", (RP7), 1961 © Yves Klein, ADAGP, Paris, 2015  © Photo Harry Shunk and John Kender  © J.Paul Getty Trust. The Getty Research Institute, Los Angeles Yves Klein et le "Globe Terrestre Bleu", (RP7), 1961
© Yves Klein, ADAGP, Paris, 2015
© Photo Harry Shunk and John Kender
© J.Paul Getty Trust. The Getty Research Institute, Los Angeles

Cette œuvre de Klein a aujourd'hui été recréée en cristal à partir d'une formule spécifique de cuivre et de cobalt mélangée à une technique d'utilisation de la cire qui avait été abandonnée.

La Terre Bleue, Yves Klein by Lalique, 2015 |  Cristal, 39 x 28,5 x 25 cm | 100 + 20 HC Image via Lalique La Terre Bleue, Yves Klein by Lalique, 2015 |
Cristal, 39 x 28,5 x 25 cm | 100 + 20 HC
Image via Lalique

"Je pensais depuis longtemps au cristal pour cette oeuvre, et c'est donc tout naturellement que je l'ai proposée à la maison Lalique lorsque nous avons décidé de poursuivre notre collaboration. Je suis très heureux du résultat qui est fidèle à l'oeuvre d'Yves Klein et qui apporte un regard nouveau grâce à la transparence du cristal." a expliqué Daniel Moquay, le directeur des Archives Yves Klein.

Recherchez sur Barnebys des oeuvres d'Yves Klein.

Commentaires