Des prix apparents, des pièces uniques, de la qualité et de la durabilité : voici tous les facteurs qui poussent les acheteurs à enchérir. Une nouvelle génération de collectionneurs autrefois présents en salle de ventes accède aujourd’hui à ce qui devenait une vraie nécessité : transparence, crédibilité et simplicité à enchérir. Le tout soutenu par l’utilisation des téléphones portables, qui deviennent un véritable outil de recherche, ou même un catalogue.

1

Investir dans l’avenir
Des prix plus justes, des objets uniques, qualité et durabilité incitent à acheter aux enchères, même relativement peu de gens se soucient des changements de la valeur des objets sur le marché. Les jeunes acheteurs considèrent l’acquisition d’un objet ayant déjà appartenu a quelqu’un comme un investissement dans une chose plus durable.

2

Le téléphone portable est l’outil le plus important pour les maisons de ventes
Les sites adaptés aux mobiles ont eu un impact direct sur la progression de l’activité des maisons de ventes ces dernières années, et continueront probablement sur cette lancée. Aujourd’hui, plus de 50% des acquéreurs âgés de 18 à 24 ans utilisent leur téléphone pour parcourir les ventes, contre seulement 5% il y a cinq ans.

34

Les acheteurs en ligne sont plus actifs
Les clients qui achètent aux enchères en ligne vendent également en ligne plus fréquemment. Pour les maisons de ventes, il est vital de construire des relations de confiance à long-terme avec les clients au travers d’une expérience d’utilisation positive.

5

Une navigation facile
Un site internet agréable à parcourir sur lequel il est facile d’enchérir augmente les chances pour les visiteurs de devenir des clients réguliers. La transparence est maintenant une nécessité pour que la nouvelle génération de collectionneurs prenne confiance en la maison de vente et le marché en général.

Le rapport complet (rédigé en anglais) est disponible ici.

Le Co-fondateur de Barnebys, Pontus Silferstolpe, s’est exprimé sur le rapport Barnebys à la « Art Business Conference » le 1er septembre 2016.

Contact presse :
Pontus Silfverstolpe
pontus@barnebys.com
+ 46 (0) 70 999 55 49

Commentaires