Membres de CoBrA devant l'exposition au Stedelijk Museum à Amsterdam en 1949 Membres de CoBrA devant l'exposition au Stedelijk Museum à Amsterdam en 1949

Le mouvement CoBrA est validé en novembre 1948 dans un écrit intitulé « La Cause est Entendue » par le poète Christian Dotremont au café Notre-Dame à Paris. Ce sont les artistes Karel Appel, Constant, Corneille, Asger Jorn ainsi que le poète Joseph Noiret qui sont porteurs du mouvement et décident de répondre dans leur pratique à la querelle entre la figuration et l’abstraction.

Avec l’ambition de laisser une théorie trop « dogmatique » de côté et de redonner à l’acte créateur sa juste place, les artistes de CoBrA prennent part à une aventure collective et œuvrent ensemble, chacun apportant sa force travail.

Acronyme de Copenhague, Bruxelles et Amsterdam, villes dont les fondateurs sont originaires, le groupe CoBrA a fortement marqué l’histoire de l’art et les artistes inspirés par le mouvement ont gardé une production d’œuvres encore plus riche après son démantèlement.

« Ma main est un cheval qui trotte », 1971, Christian Dotremont, image ©cobra.canvas.be « Ma main est un cheval qui trotte », 1971, Christian Dotremont, image ©cobra.canvas.be

La vente chez Christie’s qui se tiendra à Amsterdam les 23 et 24 avril célèbre les 70 ans de la création du groupe et promet une sélection d’œuvres de figures emblématiques du mouvement, comprenant des membres fondateurs mais aussi des artistes comme Pierre Alechinsky, Carl-Henning Pedersen ou Enrico Baj.

Parmi les lots phares de la vente, nous retrouvons une œuvre de Pierre Alechinsky (né en 1927), artiste belge qui rejoint le groupe en 1949 et participe aux expositions CoBrA. L’œuvre « Soutien de famille » est une peinture rare réalisée en 1960, année durant laquelle Alechisky représente la Belgique à la 30ème Biennale de Venise. Cette toile de deux mètres de haut arbore des formes abstraites biomorphiques aux couleurs vives. Appartenant à la même collection privée depuis 1961, l’œuvre se montre en salle des ventes avec une estimation entre 280 000 et 400 000 euros.

« Soutien de Famille », Pierre Alechinsky, 1960, image ©Christie's

L’œuvre « Composition », de Karel Appel (1921-2006) a été peinte en 1954, trois ans après la séparation du groupe. Estimée entre 100 000 et 150 000 euros, la toile aux couleurs primaires sur fond gris combine la vitalité viscérale des jeunes années du groupe et un langage plastique libéré.

« Composition », Karel Appel, 1954, image ©Christie's

« Hungry Bird » est une toile de 60 cm par 80 cm réalisée en 1957 par Asger Jorn (1914-1973), l’un des fondateurs du groupe. Après la dissolution de CoBrA, le peintre, sculpteur et céramiste originaire du Danemark retourne en France et fonde aux côtés de Enrico Baj et Sergio Dangelo « Le Mouvement International pour un Bauhaus Imaginiste », une tendance artistique dérivée de CoBrA. La vente comprendra également une sculpture d’Asger Jorn intitulée « Rotten Trick », 1972, dont l’estimation est comprise entre 25 000 et 35 000 euros.

« Hungry Bird », Asper Jorn, image ©Christie's « Hungry Bird », Asger Jorn, 1957, image ©Christie's

« Rotten Trick », Asger Jorn, 1972, image ©Christie's

Pour finir, cette œuvre de 1963 exécutée par Enrico Baj (1924-2003) est un collage, passementerie et huile sur papier mâché qui a fait son apparition dans plusieurs expositions à travers l’Europe et sera présentée par Christie’s avec une estimation de 15 000 à 20 000 euros.

Elizaveta Petrovna, Imperatrice, Enrico Baj, 1963, image ©Christie's

D’autres pièces viendront compléter la sélection de la vente d’« Art d’après-guerre et Contemporain », comme des œuvres de la collection de Martin Visser.

L’exposition accompagnant la vente aura lieu du 19 au 23 avril à De Westergasfabriek, tous les jours de 10h à 17h (à l’exception du 23 avril : 10h - 13h).

Plus d’informations sur la vente sont disponibles ici.

Retrouvez tous les objets Christie’s en vente sur Barnebys.

Découvrez toute l'histoire de CoBrA avec notre article focus.

Commentaires