Qu’est-ce qui rend la marque Patek Philippe si exceptionnelle ? D’un point de vue financier, la valeur d’une montre Patek Philippe est pratiquement garantie.

Même si la valeur d’une Patek Philippe n’aura de cesse de s’apprécier avec le temps, il y a de forte chances que vous ne la vendiez dans les faits jamais. C’est comme cela ! Une Patek Philippe, on en prend soin pour la génération suivante.

Patek Philippe au fil du temps

La maison Patek Philippe nait en 1851 de la rencontre d’un homme d’affaires à l’âme d’artiste et d’un horloger brillant. Dès l'âge de 20 ans, Antoni Patek développe une passion pour les montres. Il est fasciné par leur mécanisme et remarque l’absence d’entreprises fabriquant des boîtiers à la fois élégants et ingénieux.

Patek commençe à fabriquer ses propres montres en 1839 avec son premier associé, Franciszek Czapek. Cinq ans plus tard, en 1844, il rencontre Adrien Philippe qui vient de remporter la médaille d’or à l’Exposition Universelle de Paris pour avoir inventé le remontoir à couronne. Réalisant que cette invention n’est probablement que la première de ce brillant ingénieur, Patek décide de dissoudre son partenariat avec Czapek pour fonder une nouvelle entreprise avec Philippe.

Publicité Patek Philippe & Ce, 1889, Catalogue général officiel de l’Exposition universelle de 1889, Paris, 1889 : 270-271 Publicité Patek Philippe & Ce, 1889, Catalogue général officiel de l’Exposition universelle de 1889, Paris, 1889 : 270-271

Au cours des 26 années suivantes, les innovations horlogères de Patek et de Philippe se succèdent à un rythme effréné: le chronographe, le tourbillon et le premier calendrier perpétuel au monde. Ils ont également établi la renommée de la maison sur l’élégance en se basant sur une réalisation parfaite et sur l’utilisation de matériaux précieux. Aujourd'hui encore, Patek Philippe prône les standards les plus hauts du luxe et tous les éléments de leurs montres sont fabriqués par l’entreprise.

Aujourd'hui encore, Patek Philippe respecte les techniques artisanales, les traditions et le savoir-faire acquis au fil des ans Aujourd'hui encore, Patek Philippe respecte les techniques artisanales, les traditions et le savoir-faire acquis au fil des ans

Innovation vs. tradition

En près de 200 ans d’activité, la maison Patek Philippe n’a dû faire face qu’à deux défis majeurs. La première fois fut lors de la crise financière des années 1930. Durant cette période, l’entreprise est surtout connue pour ses prestigieuses montres à gousset, et la clientèle aisée de Patek Philippe est alors dans des situations financières désastreuses qui freinent sa consommation de biens de luxe. La solution fut d’innover, et c'est ainsi que les montres-bracelets sont développées à destination du grand public.

Patek Philippe Calatrava Ref. 96 Patek Philippe Calatrava Ref. 96

En 1932, Patek Philippe présente la référence no96: la Calatrava. Cette montre-bracelet moderne et élégante est accessible à un plus large public, tout en maintenant un niveau très élevé d’exigence quant aux performances et à l'esthétique. Son design fut tellement populaire qu’il demeure encore aujourd’hui le modèle signature de l’entreprise. Aujourd’hui, une référence no96 d’époque peut se vendre 4 000 euros voire plus. Le prix ​​d’une Calatrava neuve commence autour des 16 000 euros, et culmine avec le modèle Haute Joaillerie qui met en vedette 702 pierres précieuses et se vend pour plus de 80 000 euros.

La Calatrava de Patek Philippe se décline dans différents modèles et matériaux La Calatrava de Patek Philippe se décline dans différents modèles et matériaux

La deuxième fois où Patek Philippe rencontre de sérieuses difficultés fut durant les années 1970, lorsque les montres à quartz menaçaient l’ensemble du marché de la montre mécanique. La société répond là-aussi avec une nouvelle conception audacieuse, la Nautilus: une montre mécanique avec un boîtier ressemblant à un hublot de paquebot.

La Patek Philippe Nautilus, une montre mythique dessinée par le célèbre Gérald Genta et introduite en 1972 La Patek Philippe Nautilus, une montre mythique dessinée par le célèbre Gérald Genta et introduite en 1972

Mise en vente à 15 000 FF soit 2 800 euros, la Nautilus est trois fois plus chère qu’une Rolex classique, ce qui ne l’empêche pas de rencontrer un énorme succès. Aujourd’hui, cette Nautilus d’époque peut facilement atteindre 25 000 euros (31 000 dollars), tandis qu’une Nautilus neuve culmine à environ 250 000 euros (310 000 dollars) pour la référence haut de gamme no7021/1G-001.

Beauté, complexité et valeur

La beauté est une caractéristique essentielle des montres Patek Philippe. C’est comme cela qu’elles se retrouvent aux poignets ou dans les poches des têtes couronnées : la Reine Victoria, le Prince Albert, le Sultan d'Égypte... Au Musée Patek Philippe, à Genève, les visiteurs peuvent admirer la plus grande collection des montres de la marque, ainsi que des horloges mécaniques portables historiques datant du XVIe siècle.

Le Musée Patek Philippe à Genève Le Musée Patek Philippe à Genève

Les montres Patek Philippe sont aussi connues pour leur complexité. Chaque fonction supplémentaire d’une montre – en plus de donner l'heure – est appelée une complication. En 1933, Patek Philippe créa la montre de poche la plus compliquée du monde – la Henry Graves Supercomplication – qui comportait 24 fonctions distinctes. En 1989, pour le 150e anniversaire de la société, elle lança la Calibre 89 qui, avec ses 39 complications, devenait à l'époque la montre-bracelet la plus compliquée.

L'innovation constante, le savoir-faire, la beauté et la complexité font de Patek Philippe une marque qui bat régulièrement des records aux enchères. En 2016, un modèle no1518 – l’un des quatre conçus avec un boîtier en acier – a été vendu 12 millions de dollars (frais inclus), établissant alors le record mondial pour une montre-bracelet.

La Patek Philippe Supercomplication de Henry Graves a été vendu aux enchères par Sotheby’s à Genève en 2014 pour 24 millions de dollars La Patek Philippe Supercomplication de Henry Graves a été vendu aux enchères par Sotheby’s à Genève en 2014 pour 24 millions de dollars

Mais ce n'est pas tout. En 2014, la montre de poche Henry Graves Supercomplication a été adjugée 24 millions de dollars ! Lors de cette même vente, six autres montres Patek Philippe ont dépassé la barre du million de dollars. Un bon investissement…

Retrouvez ici tous les résultats d'adjudications de Patek Philippe. 

Commentaires