C'est un buste au teint jaune pâle, au visage déformé et aux oreilles surdimensionnées qui trône à l'entrée de la ville de Samalut, en Haute-Egypte.

Pourtant, la reine Néfertiti (XIVe siècle avant notre ère) , dont le nom signifie "une femme magnifique est arrivée", est un véritable symbole de beauté et de fierté en Egypte. Elle est aussi appelée la "Mona Lisa égyptienne", car on la connaît presque uniquement grâce à un buste magnifique, qui est aujourd'hui exposé dans un musée en Allemagne. Les autorités de la région de Minya, en Haute-Egypte, ont cru bon de commander une copie de ce magnifique buste. Cette reproduction en est loin, très loin.

Néfertiti avant et après Image via thecairopost.com Néfertiti avant et après
Image via thecairopost.com

Ce furent d'abord les habitants de Samalut qui se plaignirent d'une statue "insultante et honteuse". Puis, c'est la communauté des internautes qui s'est enflammée sur les réseaux sociaux, reprenant le hashtag #Nefertiti en anglais et en arabe.

Image via Twitter Image via Twitter

Selon le site Gulf News, l'affaire est remontée jusqu'au ministre de la Culture égyptien, qui s'est entretenu avec le gouverneur de la région de Minya. Le buste raté devrait bientôt être retiré. Les autorités espèrent la remplacer par une autre réplique "correspondant à la beauté de l'art ancien égyptien".

Cela nous rappelle la polémique engendrée en 2012 par ce que l'on pourrait légitimement nommer "la pire restauration de l'histoire de la peinture".

Image via lemonde.fr Image via lemonde.fr

Commentaires