La toute première Porsche

Ferdinand Porsche crée l’ancêtre de Porsche dès 1931, à Stuttgart, ville – aujourd’hui encore – emblème de la force de production allemande. Ferdinand est tout simplement un génie lorsqu’il s’agit de concevoir des voitures. Trente ans avant de fonder sa propre entreprise – alors qu’il travaille encore pour Lohner-Werke, un constructeur d’autocars viennois – il conçoit le tout premier véhicule hybride électrique-essence.

Circa 1922 Ries, Graz, Steiermark avec Ferdinand Porsche au premier plan à droite Image: Porsche Circa 1922 Ries, Graz, Steiermark avec Ferdinand Porsche au premier plan à droite
Image: Porsche

Lorsque Ferdinand fonde sa propre entreprise, il ne s’intéresse pas encore à la production automobile. Ce qui le passionne vraiment, c’est la conception. Le premier grand projet de la toute nouvelle société: du consulting pour le design d’un véhicule de tous les jours pour le marché allemand. Une voiture que l’on connaîtra sous le doux nom de Volkswagen.

Fort du succès de la Volkswagen, Ferdinand est inspiré. Dès 1939, il reprend plusieurs concepts qu’il a développé pour cette citadine dans le but de concevoir une voiture de course, qu'il appellera la Porsche 64. Son design futuriste est loin de tout ce que l’on avait pu voir auparavant. Son objectif : une participation au Berlin-Rome de 1939. Mais l’histoire fera que personne ne prendra le départ de cette course…

Sur la course KdF Berlin-Rome - Porsche type 64 Sur la course KdF Berlin-Rome - Porsche type 64

Deux des trois Porsche 64 construites furent détruites pendant la Seconde Guerre mondiale. Otto Mathé, un coureur de moto autrichien (décédé en 1995), est considéré comme le propriétaire du dernier modèle restant. Nul ne sait où l’ultime Porsche 64 se trouve aujourd'hui.

Un héritage de compétition

C’est à la fin du conflit que l’entreprise que nous connaissons aujourd’hui voit véritablement le jour. Anecdote de l’histoire, les pilotes de courses européens furent obligés de piller les restes de guerre pour trouver l’aluminium et les pièces de moteur nécessaires à l’assouvissement de leur passion. C’est dans ce contexte que le fils de Ferdinand – Ferry Porsche – fabrique sa propre voiture, après avoir constaté qu’il ne trouverait nulle part ailleurs une voiture qui convienne à ses goûts. Cette automobile est devenue la Porsche 356. Certifiée pour la route en 1947, elle devint la première voiture fabriquée en usine par Porsche.

Une Porsche 356 A Image: Porsche Une Porsche 356 A
Image: Porsche

La course automobile est restée au centre de l’esprit de l’entreprise tout au long de son évolution. Elle est d’ailleurs à la genèse du système de numérotation des modèles Porsche – qui comprend la 360, la 718, la célèbre 550 Spyder convertible, le 2.0 litres Type 904, et finalement – l’une des Porsche les plus emblématiques de tous les temps – la Porsche 911.

1974 Porsche Carrera RSR 3L Titre de circulation US, certificat de dédouanement UE Châssis n° 911 460 9113 Vendue 1 769 280 euros le 2 juillet 2017 chez Artcurial 1974 Porsche Carrera RSR 3L
Titre de circulation US, certificat de dédouanement UE
Châssis n° 911 460 9113
Vendue 1 769 280 euros le 2 juillet 2017 chez Artcurial

Cet héritage de compétition s’est au cours des décennies étendu bien au-delà de seules pistes. Ainsi de nombreuses Porsche ont fait leurs apparitions dans des films de course emblématiques tel Le Mans de 1971 dans lequel Steve McQueen conduit une Porsche 917K 1970.

La Porsche 917K, conduite par Steve McQueen dans le film "Le Mans" a été vendue aux enchères aux Etats-Unis pour la somme de 14 millions de dollars soit près de 12 millions d'euros La Porsche 917K, conduite par Steve McQueen dans le film "Le Mans" a été vendue aux enchères aux Etats-Unis pour la somme de 14 millions de dollars soit près de 12 millions d'euros

L’impact de cette œuvre cinématographique sur la culture populaire a été si fort qu’en 2017, la voiture que McQueen conduisait dans le film a fait le record : quatorze millions de dollars en vente publique, le prix le plus élevé jamais payé pour une Porsche.

La marque Porsche

Dans les années 1960, Ferdinand Alexander (F. A.) Porsche – le fils de Ferry – devient donc la troisième génération de la famille Porsche à prendre la tête de l’entreprise et en poursuivre l’héritage. En plus de son habileté dans la conception automobile – il a ainsi conçu la Porsche 901, la 904 Carrera GTS et la 804 Formula 1- F. A. fait également preuve d’un véritable don du marketing comme du design industriel.

En 1972, F. A. ouvre Porsche Design GmbH, un studio spécialisé dans la conception de produits dérivés Porsche. Celui-ci crée des lunettes de soleil, des stylos, des montres… tout à l’effigie de Porsche. Cela permit à la marque d’étendre sa sphère d’influence au-delà des seuls amateurs de voiture faisant de Porsche un synonyme international de luxe, de design et d’élégance.

Le Porsche Design Studio en 2011 © 2011 Sven Doering / Agentur Focus Le Porsche Design Studio en 2011
© 2011 Sven Doering / Agentur Focus

Aujourd’hui, la marque Porsche continue de s’étendre. Plus de 30 000 véhicules sont vendus aux États-Unis chaque année. L’attrait de ces automobiles va désormais bien au-delà des seuls pilotes avides de vitesse. Beaucoup de nouveaux modèles Porsche se destinent à des conducteurs de tous les jours. Exemple, la Porsche Cayenne est rapidement devenue l’un des SUV les plus populaires aux États-Unis.

Mais pour les collectionneurs, ce sont toujours les modèles emblématiques du passé qui auront le plus d’élégance : la 356 (la première voiture de série Porsche), le 550 Spyder vintage ou les premiers modèles 911 et 912.

1955 Vintage Porsche 550 Spyder 1955 Vintage Porsche 550 Spyder

Nées sur les circuits de course, ces voitures incarnent encore aujourd’hui le mariage du luxe et de la vitesse; elles savent attiser le désir des collectionneurs, aviver la nostalgie des jours passés. Chaque Porsche est un morceau d’histoire !

Découvrez des Porsche aux enchères sur Barnebys. Découvrez ici le prix qu'elles réalisent aux enchères.

Commentaires