Depuis la fin du XIXe siècle, l'entité des Arts Décoratifs réunit le Musée des Arts Décoratifs, la Bibliothèque, le Musée Nissim de Camondo, les Ateliers du Carrousel et l’École Camondo.

L'institution a souhaité affirmer une nouvelle dynamique institutionnelle en menant avec l’agence de communication BETC une réflexion sur leur identité et leur positionnement.

Dès le 8 janvier, l'institution deviendra MAD, acronyme de "Musée des arts décoratifs". Le nouveau nom fera aussi référence aux trois mots-clé: mode, arts, design.

En 2018, MAD inaugure son nouveau logo et la phrase de signature "Le musée fou d’objets" En 2018, MAD inaugure son nouveau logo et la phrase de signature "Le musée fou d’objets"

Pour l'institution, le contexte actuel se prête à un changement d'identité, d'image et de stratégie de communication.

Parmi les expositions récentes les plus fréquentées du musée, l'exposition "Christian Dior, couturier du rêve" a atteint des records en attirant depuis début juillet plus de 600 000 visiteurs, celle sur Barbie en 2016 avait attiré 240 000 visiteurs en six mois, et en mode celle sur Dries Van Noten en 2014 avait séduit 160 000 visiteurs sur une durée de huit mois.

Le Musée qui était alors Les Arts Décoratifs, rue de Rivoli à Paris, sera désormais MAD Le Musée qui était alors Les Arts Décoratifs, rue de Rivoli à Paris, sera désormais MAD

L'institution tente avec cette nouvelle identité de prouver que la richesse de l’institution doit être valorisée.

L'objectif est multiple: "renforcer la singularité de l’institution dans le paysage muséal français et international et réaffirmer leur positionnement afin d’accroître leur visibilité auprès du grand public de proximité mais aussi national et international." 

Commentaires