Au petit matin du 7 mai 1945, ou plus précisément à 2h41, un conflit mondial de six ans prit fin. Trois représentants de l'Allemagne national-socialiste se rendent au quartier général des forces alliées à Reims, dans le nord de la France, pour signer le document de reddition mettant fin à la Seconde Guerre mondiale.

L'accord de capitulation signé par l'allemand Alfred Jodl L'accord de capitulation signé par l'allemand Alfred Jodl

Le colonel général Alfred Jodl, chef de l'état-major de la Wehrmacht, le général amiral Hans-Georg von Friedeburg et l'interprète Wilhelm Oxenius sont présents pour la signature du document historique. Au nom du Haut Commandement des forces armées, Alfred Jodl signe la reddition sans condition des forces armées allemandes.

Sur place, des officiers supérieurs des forces britanniques, soviétiques, françaises et américaines sont également présents, en particulier le futur président américain Dwight D. Eisenhower.

Les trois pages de l'acte de capitulation du 7 mai 1945 Les trois pages de l'acte de capitulation du 7 mai 1945

Du côté allemand, on retrouve les signatures d'Alfred Jodl, précédemment autorisé par le dernier chef d'Etat du "Troisième Reich", l'amiral Karl Doenitz. Les autres signatures sont celles du Lieutenant Général Walter Bedell Smith en tant que représentant d'Eisenhower, le Généralobers Ivan Sousloparov pour l'Armée Rouge et le Colonel Général François Sevez pour la France.

La capitulation inconditionnelle entre en vigueur le 8 mai à 23h01, mettant fin à une guerre dévastatrice qui a coûté la vie à 80 millions de personnes.

Il existe cinq exemplaires de l'Acte de capitulation. Quatre sont conservés dans des institutions nationales aux États-Unis, en Russie, en Grande-Bretagne et en France. L'exemplaire mis en vente appartenait à Eisenhower qui l'a transmis à son adjudant. Il réside actuellement dans une collection privée aux États-Unis.

Alexander Bitar est un marchand suédois basé à Stockholm et spécialisé dans la vente d'objets historiques exceptionnels. Ici, la pièce est accompagnée d'un certificat d'authenticité.

D'autres documents historiques uniques sont en vente chez Alexander Bitar. Cliquez ici pour les découvrir. 

Commentaires