Les pays scandinaves sont connus pour leurs longs mois dominés par l'obscurité et le froid, entrecoupés de belles et brèves saisons lumineuses. Il n'est pas étonnant de voir que l'art moderne suédois est fortement inspiré de la nature au travers des formes, des matériaux et des motifs ornementaux, comme dans la toile ci-dessous.

Gösta Adrian-Nilsson, Katarinahissen III, 1917 Gösta Adrian-Nilsson, Katarinahissen III, 1917

La toile Katarinahissen III de Gösta Adrian-Nilsson est l'oeuvre la plus importante de la prochaine vente de Bukowskis. Le tableau, créé en 1917, est estimé par les experts entre 500 000 et 600 000 euros.

Gösta Adrian Nilsson, connu sous le nom de GAN en Suède, a imaginé cette toile après avoir vécu en Allemagne, où il a découvert les œuvres des modernistes européens, expressionnistes, futuristes et cubistes.

Isaac Günewald, Gosse (Iván) Flag, 1917 Isaac Günewald, Gosse (Iván) Flag, 1917

La même année, le peintre Isaac Günewald peint Gosse (Iván), directement inspiré des expressionnistes. En 1918, le tableau fait partie d'une importante Exposition expressionniste à Liljevalch Art Hall.

Olle Bærtling, "Denyki", 1961, 97x195 cm Olle Bærtling, "Denyki", 1961, 97x195 cm

Au début des années 1950, le suédois Olle Bærling devient l'un des grands représentants de l'art géométrique en Suède, travaillant un style de peinture non figuratif. Denyki, réalisé en 1961, en est un bel exemple d'illusion d'optique.

Cabinet par Alfred Grenander, plus célèbre en Allemagne que dans sa Suède natale Cabinet par Alfred Grenander, plus célèbre en Allemagne que dans sa Suède natale

Un grand meuble en chêne d'Alfred Grenander, fabriqué en Allemagne en 1909, sera également présenté par la maison Bukowskis. Né en Suède, Alfred Grenander a travaillé comme architecte et designer en Allemagne, où son travail a pu être vu dans les stations de métro de Berlin.

Ses réalisations sont étonnamment modernes pour l'époque, et très fonctionnelles, comme la plupart des créations scandinaves de l'époque.

Marin Hemmingsson, "Solkatt", 1992, AB Märta Måås-Fjetterström Marin Hemmingsson, "Solkatt", 1992, AB Märta Måås-Fjetterström

Märta Måås-Fjetterström (1873-1941) est la mère de la tapisserie suédoise. Un tapis unique de couleur jaune créé en 1992 par Marin Hemmingsson est un bel exemple de la façon dont l'artisanat et l'imagerie de Måås-Fjetterström ont inspiré les esprits créatifs suédois. Le tapis a été conçu en mémoire de la famille Janson qui a fondé le livre d'édition Good Books.

En plus des oeuvres d'art, des meubles et des tapis, Bukowskis proposera dans sa vente aux enchères de la céramique, des sculptures, de l'argenterie et des bijoux - tous signés de designers suédois dont la contribution à l'histoire du design moderne n'est plus à prouver. La vente aura lieu le 21 novembre prochain. Cliquez ici pour voir tous les lots. 

Commentaires