Le 7 novembre, la maison Coutau-Bégarie dispersera à Drouot un ensemble de souvenirs historiques consacrés à la famille royale de France, lors de la Révolution française et du Premier Empire.

Le clou de la vente n'est autre qu'un masque en cire de l’empreinte du visage de Napoléon 1er prise peu après sa mort le 5 mai 1821.

Le masque mortuaire en cire de Napoléon Ier sera vendu aux enchères à Drouot à Paris le 7 novembre Image via Coutau-Bégarie Le masque mortuaire en cire de Napoléon Ier sera vendu aux enchères à Drouot à Paris le 7 novembre
Image via Coutau-Bégarie

Le 7 mai 1821, Napoléon s'éteint sur l’île de Sainte-Hélène à l’âge de 51 ans après plusieurs années d'exil.

Les domestiques, son valet Jean-Abram Noverraz et les deux médecins qui ont pratiqué l'autopsie font deux empreintes de masque afin d’immortaliser les traits du grand homme - l'une du visage, l'autre de l'arrière du crâne.

"La volonté première de cette procédure était de réaliser plusieurs masques à destination de la famille de l’Empereur" explique le communiqué de presse.

Le masque mortuaire en cire de Napoléon Ier sera vendu aux enchères à Drouot à Paris le 7 novembre Image via Coutau-Bégarie Le masque mortuaire en cire de Napoléon Ier sera vendu aux enchères à Drouot à Paris le 7 novembre
Image via Coutau-Bégarie

Le docteur François Antommarchi  (1780-1838) conserva la version de l’empreinte faciale et réalisa en 1821 à partir de ce moulage initial (détruit depuis) un second masque qu’il commercialisa en 1833. C'est ce second masque qui est à vendre le 7 novembre prochain.

Deux faits incroyables: le masque possède des poils et des cils de Napoléon 1er prélevés lors de sa toilette mortuaire. Ensuite, le masque pourrait avoir été réalisé avant 1833 d’après un des moulages initiaux coulés par Antommarchi.

C'est à ce jour l'unique masque de cire connu de Napoléon 1er.

Cette pièce vraisemblablement unique risque d'attirer de nombreux collectionneurs avides de posséder un bout d'Histoire. Il leur faudra débourser une somme conséquente, les experts ayant estimé la pièce entre 150 000 et 200 000 euros.

Commentaires