Jean-Michel Basquiat (1960-1988) Jean-Michel Basquiat (1960-1988)

Parmi les œuvres de Basquiat les plus recherchées et qui atteignent les prix les plus incroyables aux enchères, on retrouve celles réalisées entre 1981 et 1982. Ces deux années marquent en effet la transition de Basquiat comme graffeur de rue à artiste établi.

L'exposition Basquiat: Boom for Real qui se tient actuellement au Barbican Centre de Londres est la première grande rétrospective dédiée à l'artiste au Royaume-Uni. Plus de 100 œuvres placent Basquiat dans le contexte de la scène culturelle new-yorkaise alors en pleine évolution, explorant sa relation avec les musiciens, les écrivains et les cinéastes.

Les oeuvres de Basquiat abordent de nombreux et différents sujets. Ce sont les toiles présentant des crânes et des dessins anatomiques qui restent cependant les plus prisées des collectionneurs.

Il suffit de revenir sur les sommes déboursées pour s'offrir les cinq oeuvres de Basquiat les plus chères jamais vendues aux enchères pour voir comme cet artiste est recherché par les collectionneurs du monde entier. Retrouvez ici tous les prix d'adjudications des oeuvres de Basquiat. 

1. Untitled, 1982 - Adjugé pour 110,5 millions de dollars

Screen Shot 2017-10-26 at 14.37.08

Cette année, un nouveau record d'enchères pour une œuvre de Basquiat s'est établi lors de la vente d'art contemporain du soir de Sotheby's, à New York. Untitled, réalisé en 1982, s'est vendu pour 110,5 millions de dollars.

La pièce a été achetée par le collectionneur et entrepreneur Yusaku Maezawa pour un prix record pour une œuvre d'art d'un artiste américain. C'est également le prix le plus élevé jamais payé pour une œuvre d'art créée après 1980, le deuxième prix le plus élevé pour toute œuvre d'art contemporain aux enchères et le sixième prix le plus élevé pour toute œuvre d'art vendue aux enchères.

La pièce est pratiquement restée invisible depuis sa dernière apparition sur le marché en mai 1984, lorsqu'elle s'était vendue 19 000 dollars.

2. Untitled, 1982 - Adjugé pour 57 285 000 dollars

Screen Shot 2017-10-26 at 14.40.02

En 2016, Yusaku Maezawa achète cette toile épique de Basquiat chez Christie's. C'est l'une des plus grandes toiles de l'artiste. Réalisée à l'âge de 22 ans seulement, la toile présente la figure centrale d'un démon créé en utilisant un pinceau et des couleurs fortes. Il s'agit en réalité d'un autoportrait de Basquiat qui se présente comme un diable se dressant au milieu d'une explosion de gestes expressifs. Le spectateur est hypnotisé, piégé par le regard envoûtant du diable.

C'est la plus grande peinture d'une série de toiles réalisées par Basquiat à Modène, en Italie, aux printemps 1981 et 1982.

3.  Dustheads, 1982 - Adjugé pour 48 843 752 dollars

Screen Shot 2017-10-26 at 14.49.46

En 2013, le collectionneur malaisien Jho Low s'offre chez Christie's Dustheads (1982) pour 48,8 millions de dollars.

Selon la provenance, le propriétaire actuel aurait acquis la pièce auprès de Tony Shafrazi, l'un des premiers marchands de Basquiat.

Sur fond de noir intense et d'encre, les personnages aux couleurs vives de Dustheads représentent le tour de force ultime de la ligne expressive, de la couleur et de la forme qui ensemble représentent l'œuvre picturale de Basquiat.

4. The Field Next to the Other Road, 1981 - Adjugé pour 37 125 000 dollars

blog (5)

La toile de Basquiat The Fields Next to the Other Road s'est vendue chez Christie's au printemps 2015. Peinte en 1981, la pièce est l'une des premières toiles monumentales de l'artiste et la plus grande peinture réalisée par l'artiste cette année-là.

Elle présente l'une de ses premières figures humaines, un thème qui définira plus tard sa carrière. Partiellement mythique et allégorique, la représentation énergique de Basquiat d'une rencontre entre l'homme et la bête a été peinte lors de son premier voyage à Modène, où il s'est rendu pour sa première exposition personnelle en Europe.

5. Untitled, 1981 - Adjugé pour 34 885 000 dollars

blog (6)

Untitled s'est vendu chez Christie's au printemps 2014. Son propriétaire actuel a acquis la pièce auprès de la galerie Annina Nosei qui la possédait depuis 1982.

1981 est l'année où l'artiste évolue de SAMO, l'artiste underground, à Jean-Michel Basquiat, l'étoile montante du monde de l'art. Cette pièce est la personnification de son succès, le guerrier est un emblème de son triomphe, incarnant les propres sentiments de l'artiste après sa soudaine ascension sur la scène internationale.

Ce chef-d'œuvre de la période la plus inspirée de Basquiat a été exécuté au moment où l'artiste canalise son art de la rue sur la toile.

Commentaires