Dans le cadre de la vente du 24 septembre de la nouvelle entité Millon Belgique, la bande dessinée a connu un nouveau moment de gloire.

Les albums d’Astérix, qui ont attiré de nombreux amateurs, ont brillé par leurs beaux résultats sous le marteau de Serge Hutry.

Astérix et les Goths a dépassé son estimation pour se vendre 10 627 euros tandis que La Serpe d'Or atteignait la meilleure cote à ce jour pour un album d’Astérix.

Astérix, La Serpe d’or, édition originale de 1962 Astérix, La Serpe d’or, édition originale de 1962

Estimé entre 8 000 et 9 000 euros, cette édition originale de 1962 a plus que doublé son évaluation en trouvant acquéreur pour 21 252 euros (frais compris). Il s'agit d'un montant record pour un album du célèbre héros gaulois.

Une illustration de Moebus à l’encre de Chine, à l’aquarelle et aux crayons de couleurs réalisé en 1996 pour une expo à Espace BD a également fait grimper les enchères. Estimé entre 4 000 et 5 000 €, le dessin a finalement été adjugé pour 16 772 euros.

Autre beau succès pour un dessin de Matteo par Gibrat. L'illustration à l’aquarelle et à la mine de plomb ayant servi d’affiche pour le festival de Fontaine l’Evêque en 2007 a en effet trouvé preneur pour près de 13 000 euros.

Gibrat, Mattéo, illustration à l’aquarelle et à la mine de plomb Gibrat, Mattéo, illustration à l’aquarelle et à la mine de plomb

Quant aux albums d’Hergé, ils restent toujours prisés des amateurs du neuvième art, Les Bijoux de la Castafiore et Le Trésor de Rackman Le Rouge se vendant respectivement 10 000 et 9 000 euros.

Au total, la vente a dégagé un chiffre d’affaires de 620 000 euros. Un beau résultat pour la 50e vente de Banque Dessinée, désormais renommée Millon Belgique.

Commentaires