Le mois prochain se tiendra Avenue des Champs-Élysées la onzième édition de la foire ART ÉLYSÉES – ART & DESIGN, un des événements incontournables de la semaine d’octobre dédiée à l’Art à Paris. La foire comportera quatre pavillons, chacun ayant sa section distincte (art moderne, art contemporain, art urbain et design) et ses expositions.

Barnebys reviendra évidemment sur ce rendez-vous majeur quelques jours avant son ouverture mais avant cela, pour vous aider à patienter, voici l'histoire singulière d'une collection de Design Industriel, reconnue par les plus grands spécialistes comme étant la plus importante et la plus riche existante.

Photos: Christophe Fillioux. Via Art Élysées Photos: Christophe Fillioux. Via Art Élysées

Cafetières, aspirateurs, robots, ventilateurs...la collection gigantesque de Jean-Bernard Hebey rassemble des pièces d'une incroyable diversité, "de la chaussure de ski à la boite à œufs" résume son propriétaire. Mais ces pièces ont toutes un point commun: elles furent un jour présentées par leurs concepteurs comme étant révolutionnaires, comme étant celles qui allaient transformer la routine domestique des gens.

Photos: Christophe Fillioux. Via Art Élysées Photos: Christophe Fillioux. Via Art Élysées

Un éventail si large de typologies d'objets offre assurément la possibilité de retracer l'évolution des formes, des couleurs, des matières de création qui marquèrent la production industrielle. Une approche formaliste qui en cache une autre, sociologique: car, au gré des pièces, des époques, des innovations technologiques, c'est en filigrane toute l'histoire de la société de consommation qui est retranscrite.

Photos: Christophe Fillioux. Via Art Élysées Photos: Christophe Fillioux. Via Art Élysées

Ainsi le robot devient un trésor. Tous ces objets ont perdu depuis longtemps leurs valeurs d'usage, pour en acquérir une nouvelle, symbolique, qui les sacralise. "A l’instar d’Andy Warhol qui, en "montrant" des boites de Campbell Soup ou des paquets de lessive Brillo, les élevaient au rang d’œuvres d’art, j’ai voulu très modestement "montrer" que tout un chacun possédait chez soi des trésors et qu’il ne fallait pas attendre que la nostalgie les glorifie pour les "voir" confie Jean-Bernard Hebey dans la préface de son livre Esthétique Domestique, publié en 2002, qui présente une partie de sa collection de Design.

Photos: Christophe Fillioux. Via Art Élysées Photos: Christophe Fillioux. Via Art Élysées

Oui, ce sont bien des icônes du Design du XXème siècle que le visiteur a sous les yeux: il n'est pas dans une cuisine, non, il est dans un musée, un musée qui retrace ce que nous consommons, donc ce que nous sommes. Et si Jean-Bernard Hebey a conçu sa collection de manière muséale (chaque œuvre est répertoriée, archivée, photographiée et parfois même consultable sur internet) c'est justement parce qu'il espère trouver un lieu d'exposition pérenne pour ses merveilles.

L'exposition Chefs-d'œuvre du Design Industriel sera visible du 19 au 23 octobre, au pavillon Design d'Art Élysées - Art & Design (Pavillon C).

Commentaires